12 conteneurs saisis à Toliara : Les explications du ministre de l’Environnement

 

La surveillance et le contrôle des produits d’artisanat en bois destinés à l’exportation ont été renforcés, suite à la saisie des 12 conteneurs de palissandre et de rondins de bois de rose, au port de Toliara, le 21 décembre dernier, a annoncé Ralava Beboarimisa, ministre de l’Environnement, de l’Ecologie, de la Mer et des Forêts.
Si les 12 conteneurs sont déclarés contenir des balles de coton, il s’avérerait que des bois en palissandre et des rondins de bois de rose y ont été entreposés. « Son propriétaire était en possession d’un permis d’exportation de portes et de parquets  », a expliqué le ministre.
Le ministère délivre des permis d’exportation pour les produits artisanaux afin de soutenir les artisans locaux et de contribuer à la promotion de l’exportation, et non pour encourager les actes frauduleux, a-t-il indiqué.
Les deux individus concernés par l’exportation de ces 12 conteneurs, notamment le propriétaire et le transitaire ont déjà fait l’objet d’audition auprès des instances judiciaires compétentes. Le ministre a effectivement récusé les rumeurs et polémique publiés sur les réseaux sociaux relatant cette affaire.

RR.

Imprimer Imprimer