- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

Accord sur la pêche avec la Chine : La Société Civile hausse le ton

Dorénavant, la Société Civile veille à ce que les actions menées par le pays et lesquelles engagent d’importantes sommes d’investissement, soient les plus transparentes possibles.

Les Organisations de la Société Civile (OSCs) demandent la suspension de l’accord signé à Beijing le 5 septembre 2018 entre l’Agence Malagasy de Développement économique et de Promotion des entreprises (AMDP) et le consortium d’investisseurs chinois Taihe Century Investments Developments Co. Ltd. «L’opacité du présent accord et des conditions de sa signature semble suivre une norme désormais établie à Madagascar. Le manque de transparence entourant sa signature ainsi que son incohérence économique et environnementale nous contraignent à nous opposer fermement à sa mise en application», indique le communiqué des OSCs, publié le 28 septembre dernier. Et d’ajouter que contrairement à la communication officielle faite au moment de la signature de cet accord, censé favoriser l’essor de «l’économie bleue» à Madagascar, celui-ci représente en réalité une menace sans précédent pour notre environnement marin déjà fragile.
Les OSCs notent que l’accord a été signé en présence de Hery Rajaonarimampianina, deux jours seulement avant sa démission de la présidence, sans aucune concertation avec les acteurs concernés, en ignorant les probables répercussions négatives à long terme pour l’environnement et la population malagasy. L’opacité entourant les conditions d’attribution de ce contrat est particulièrement inquiétante.
Cet accord prévoit un investissement par le consortium Taihe Century Investments Developments Co. Ltd d’un montant de 2,7 milliards de dollars, dont 700 millions de dollars consacrés, dans une première phase d’investissement, à l’exploitation des ressources halieutiques par une flotte de 330 navires.
Aucune garantie n’est offerte sur les supposées retombées économiques importantes de ce projet d’investissement. La seule certitude à ce jour est qu’il doit démarrer dès cette année. Les gains potentiels avancés par l’AMDP sont par ailleurs sujets à caution dans la mesure où, à notre connaissance, aucune étude d’impact économique ou environnemental n’a été faite, bien que ceci soit requise par le droit national pour tout projet d’investissement susceptible de porter atteinte à l’environnement.
Les organisations de la Société civile demandent donc que : les détails de l’accord entre l’AMDP et le consortium Taihe Century Investments Developments Co. Ltd soient rendus intégralement publics ; des études indépendantes soient menées sur les conséquences économiques et environnementales de l’accord ; l’ensemble des acteurs de la filière soit intégré et consulté dans le processus de décision sur des accords impactant sur la politique de gestion des ressources halieutiques et de l’environnement marin du pays.

Vola R

 


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/accord-sur-la-peche-avec-la-chine-la-societe-civile-hausse-le-ton/

Copyright © 2014 . All rights reserved.