Administration fiscale : Vers la mise en place du module E-bilan

Dans le cadre de la poursuite de la digitalisation de la gestion des impôts, la mise en place du module E-Bilan, ou la Télétransmission des états financiers via la plateforme E-Hetra, est actuellement en cours de préparation au niveau de l’Administration fiscale.
A titre de rappel, grâce à «E-Hetra Payment», les contribuables ont la possibilité d’accéder à un mode de paiement ultra sécurisé, automatisé, disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7, depuis n’importe quelle localité ayant un réseau internet, via un ordinateur ou un smartphone. La mise en place de cette plateforme permet la sécurisation des recettes fiscales, l’automatisation de la prise en charge des ordres de paiement ou encore la comptabilisation des recettes fiscales fiables ainsi que la réduction de la saisie manuelle tout en limitant les risques d’erreur. Elle permet également d’améliorer la performance de recouvrement des recettes fiscales d’une part et l’image de l’administration fiscale d’autre part. Cette innovation contribue aussi à réduire l’affluence dans les bureaux fiscaux lors des échéances entre autres.
Corolaire de l’E-Déclaration, le module E-Bilan permet de faciliter la transmission des documents aux fins de certification par l’expert-comptable, d’une part, et d’exploitation par l’administration, d’autre part. Une première séance de travail s’est tenue il y a quelques jours dans le bureau du Directeur Général des Impôts, avec la participation des représentants de l’Ordre des experts comptables et financiers de Madagascar (OECFM), de la Banque centrale de Madagascar (BFM) et du staff de la DGI. Outre la présentation globale du module, la rencontre a été marquée par la mise en place du comité technique, constitué par les trois entités présentes à la réunion de ce jour, notamment l’OECFM, la BFM et la DGI, mais également le Conseil Supérieur de la Comptabilité (CSC).

Recueillis par C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.