Affaire Houcine Arfa : Condamnation de 3 ans de prison ferme confirmée

Le dossier Houcine Arfa va pouvoir être clos. La Cour d’appel a rendu son arrêt et confirmé le verdict du Tribunal de Première instance. Toujours est-il que le condamné ne se trouve même pas au pays…

Le verdict de l’affaire Houcine Arfa est tombé vendredi dernier dans l’affaire qui l’oppose à Vonjy Randriamaromanana. Ce dernier accuse le Français de tentative de kidnapping et d’extorsion de fonds. Houcine Arfa est condamné à une peine de 3 ans d’emprisonnement ferme, assortie de 10 millions d’Ariary de dommages et intérêts. La Cour d’appel a confirmé la décision du tribunal de première instance du mois de novembre dernier 2017 et a considéré la requête en appel sans fondement. La Cour a rendu est un arrêt par défaut, Houcine Arfa n’était pas présent à l’audience. Dans cette affaire, Houcine Arfa était également poursuivi pour usurpation de fonction, pour détention d’arme et de munitions et pour association de malfaiteurs.
D’après la Radio France Internationale qui a contacté par téléphone Houcine Arfa, l’ex-formateur de la garde présidentielle a confirmé vouloir contester ce verdict. Il confirme également que la plainte qu’il a déposée en France est en train d’être instruite.
Depuis son évasion spectaculaire du 28 décembre 2017, le Français avait révélé avoir pu s’évader en versant un pot-de-vin à la ministre de la Justice malgache et à la procureure de la République. «Quoiqu’il arrive, a-t-il conclu toujours par téléphone, ces gens auront à répondre de leurs actes devant la Justice», selon ses propos relayés par RFI.

Velo Ghislain

Imprimer Imprimer