Aide aux sinistrés : Une tonne de riz détournée

Aide aux sinistrés : Une tonne de riz détournée

Le phénomène est très fréquent à Madagascar et ne date pas d’hier. Détourner des biens communs est un fait récurrent. D’autant plus que l’objet en question est la principale denrée de Madagascar : le riz… et que le prix de celui-ci atteint son pic…

Le don de riz du Président de la République à Toamasina devient visiblement une source de conflit. D’après une source proche du pouvoir à Toamasina, 1. 250 tonnes de riz, destinées aux sinistrés ont été détournés. Par ailleurs, les sinistrés se plaignent de la distribution de ce don du Président et laquelle ne serait pas équitable. Les distributeurs privilégieraient les membres du parti proche du pouvoir et leurs familles, alors que les véritables sinistrés ne reçoivent qu’une infime partie de cette aide.
Toujours selon les explications de ce fonctionnaire, le Président de la République avait offert 100 tonnes de riz aux sinistrés, mais 25 sacs de 50kg auraient disparu sans raison. «Si chaque personne sinistrée doit bénéficier de 5kg de riz, elle n’en a reçu qu’un kilo. Seuls, les membres du parti et leurs familles ont bénéficié de 5kg par individu», d’après le témoignage d’un fonctionnaire qui a tenu à s’exprimer sous couvert de l’anonymat.
La population hausse le ton et dénonce ce détournement de biens destinés aux sinistrés de Toamasina. Bon nombre de bénéficiaires réclament l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur cette affaire. La population exige également un partage équitable des donations aux sinistrés. Outre le riz, offert par le Président de la République, des bruits courent selon lesquels d’autres articles de donation, comme des ustensiles de cuisine, auraient été revendus sur le marché de Toamasina.

F.A

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.