Air Madagascar : Grogne des passagers pour Paris

Du jamais vu ! Une colère sans pareille des passagers de la compagnie Air Madagascar a été constatée hier à l’aéroport international d’Ivato avec des grognes et des agitations par ci et des brouhaha et effervescences par là…

C’est la honte ! C’est le bordel, du jamais vu….C’est ainsi que ce sont exprimés hier les passagers de la compagnie Air Madagascar en partance pour Paris. Initialement, le vol MD 050 de la compagnie Air Madagascar était prévu pour le lundi 09 septembre. Les passagers ont cependant été avertis une semaine à l’avance que le vol sera reporté le lendemain. Quelques jours auparavant, la compagnie informe de nouveau les passagers, qu’à l’occasion du départ du Pape François de Madagascar le 10 septembre, des perturbations de la circulation routière sont attendues aux alentours de l’aéroport. «Nous invitons ainsi nos passagers concernés à prendre les précautions nécessaires, notamment pour assurer leur présentation avant l’heure limite d’enregistrement à l’aéroport d’Ivato».
Selon les témoignages d’un passager, il est parti de chez lui à 5h, l’enregistrant débutant à 8h20 pour un décollage prévu à 11h20. On leur informe après le checking que l’embarquement est retardé à cause d’un souci au niveau des bagages à soute d’abord et en raison d’un problème technique de l’appareil par la suite. Ils ont obtenu leur ticket pour déjeuner vers 15h et apprennent finalement que le vol est annulé et reporté pour le mercredi 11 septembre à 4h30. Rebelote, on leur informe les mêmes problèmes que la veille pour expliquer un nouveau retard. Les moindres détails sont précisés par la même source qui ne manque pas de partager leur mésaventure sur les réseaux sociaux. «Là actuellement on est en train de prendre notre petit déjeuner ici au scanner des bagages et des personnes. Ils ont mis les petits déjeuners à disposition après une demande par cette dame dans la vidéo. Imaginez le calvaire».
De source auprès de la compagnie Air Madagascar, l’Airbus A340 a eu une panne technique, d’où l’annulation du vol mais aussi le retard dû à l’intervention opérée sur l’appareil. L’hébergement des passagers a été pris en charge dans la nuit du 10 septembre. Le problème technique ayant été résolu, l’avion a finalement pu décoller à 10h hier. Des passagers affirment être soulagés de partir enfin. «Une fois sur place, nous aurons encore à fournir des explications à nos employeurs, n’ayant pas pu reprendre le travail le jour convenu», confie une mère de famille.
Si la compagnie avait réalisé des progrès en termes de ponctualité, cette mésaventure subie par plus de 250 passagers constitue une nouvelle zone de turbulence pour Air Madagascar qui devra multiplier les efforts pour sortir de cette zone.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.