Air Madagascar : Le syndicat des employés exige la démission de l’équipe dirigeante 

Après quelques mois d’accalmie, voici que le syndicat des employés de la compagnie nationale Air Madagascar se fait de nouveau entendre. Ceci à un moment où Air Madagascar traverse une zone de turbulences assez dangereuse , notamment pour ses employés. Ces derniers demandent une mesure radicale…  

Le syndicat des employés de la compagnie Air Madagascar exige la démission du ministre du Transport, du directeur général de l’aviation civile de Madagascar, du président du conseil d’administration et du directeur général de la compagnie, ainsi que leurs proches collaborateurs. Le syndicat n’y est pas allé de main morte hier dans sa déclaration, prononcée à l’occasion d’une conférence de presse organisée dans un restaurant, à Analakely. Le syndicat a avancé comme principal argument l’incompétence de l’équipe dirigeante, laquelle serait à l’origine des maux qui minent actuellement cette compagnie aérienne. Le maintien de la compagnie dans l’annexe B, la politisation de la compagnie, une situation financière défaillante, des vols perturbés… autant d’inconvénients dont la faute a été attribuée à l’actuelle équipe dirigeante. Une situation qui n’est pas sans conséquence sur les activités de la compagnie, occasionnant de sérieux désagréments et préjudices auprès de la clientèle. Enfonçant le clou, le syndicat, qui prétend représenter l’ensemble du personnel de la compagnie Air Mad, a tenu à dénoncer les détournements réguliers de vols commerciaux, le recours fréquent, virant à l’abus, d’équipages étrangers au détriment du personnel local ou encore le népotisme. Dans sa déclaration, le syndicat du personnel de la compagnie nationale entend ainsi honorer son engagement envers la clientèle à travers cette demande de démission.
Cette déclaration sur­vient après la grève des employés de l’Aéroport de Madagascar (ADEMA) le mois précédent, dans l’objectif de contester le projet de concession d’aéroports au secteur privé.

L.R

Imprimer Imprimer