Analamanga : L’IRD et le TIM s’imposent dans 40 Communes

Les résultats provisoires des communales et municipales du 27 Novembre dernier accouchent de la bipolarité du système politique de la Région Analamanga. Le groupement politique IRD et le parti Tiako I Madagasikara (TIM) départagent les sièges de Maires. Selon les dernières tendances publiées par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) d’hier, l’IRD est sorti gagnant dans 17 Communes sur 40. Il s’impose dans les Districts d’Atsimondrano et Manjakandriana. Derrière lui, le parti de Marc Ravalomanana remporte 12 sièges de maires et spécialement dans les Districts d’Ambohidratrimo et d’Andramasina. Le TIM n’a pas, pour l’instant, enregistré une victoire dans les Districts d’Anjozorobe et d’Ankazobe. Sur ce score, les indépendants ne sont pas en reste. Ils ont enregistré leur meilleur score dans l’Avaradrano, l’Atsimondrano et Ambohidratrimo.
Les résultats des communales et de municipales reflètent de nouveau les tendances politiques héritées de la présidentielle de 2018. Des tendances qui se sont inculquées sur les législatives ayant départagé l’hémicycle de la Chambre Basse du parlement en 2 camps à savoir l’IRD et le TIM. Si cette tendance se confirme dans tout le pays, les futures élections régionales et sénatoriales vont également être départagées entre ces deux formations politiques.

Marc A.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.