- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

Ankadindramamy : Un policier et un civil tués dans une attaque à main armée

Les malfrats sont de plus en plus téméraires et osent à présent entreprendre une attaque à main armée en pleine ville. Seul dessein : l’argent. Pour y arriver, ils n’hésitent pas à tuer.

Le quartier d’Ankadindramamy a été le théâtre d’effusions de sang dans la nuit du 8 août dernier. Deux personnes, dont un élément de l’Unité d’Intervention Rapide (UIR) y ont effectivement laissé leur vie dans une attaque de bandits. Selon un communiqué du service de communication du ministère de la Sécurité publique, 14 individus armés de sabres ainsi que d’une arme à feu, ont fait irruption dans la demeure des victimes, lesquelles s’avéraient être une famille de commerçants, alors qu’elles s’apprêtaient à rentrer chez elles au terme d’une journée mouvementée. Selon les éléments d’informations qui nous sont fournies, cette famille a sollicité la présence du policier pour une mission de sécurisation après avoir notamment effectué une importante opération de transaction financière. Mal leur en a prit, puisque un groupe de malfrats, fortement armés et visiblement bien organisé, a eu vent de cette transaction et a décidé de s’accaparer du butin. Anticipant toute tentative de résistance, ils ont maitrisé le policier en lui tirant dessus avant de s’en prendre au fils du commerçant, lequel a également été tué sur le coup. Une source bien informée a précisé qu’alors que le policier a été mortellement touché, les malfaiteurs sont revenus pour l’achever à coups de sabre.
La dépouille mortelle de l’agent de Police 1ère classe 1er échelon Soloniaina Randrianarinosy a été transportée dans la journée d’hier au Commissariat Central de Tsaralalana pour une veillée funèbre.
La grande famille de la Police nationale, sous la houlette du ministre de la Sécurité publique, le Contrôleur Général de Police Eric Michel Wouli Idrissa, est venue sur les lieux hier pour présenter ses condoléances à la famille du défunt, tombé en plein exercice de ses fonctions. L’occasion a été saisie par le Directeur Général de la Police Nationale le Contrôleur Général de Police Roger Rafanome-zantsoa d’annoncer que des efforts vont être incessamment déployés afin de trouver les auteurs de ce crime odieux.
L’agent de Police Soloniaina Randrianarinosy devra être inhumé dans son tombeau familial, de Vohipeno.

L.R

 


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/ankadindramamy-un-policier-et-un-civil-tues-dans-une-attaque-a-main-armee/

Copyright © 2014 . All rights reserved.