- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

Atelier régional CIPV : Les enjeux de la santé des plantes

La protection des végétaux fait partie intégrante de la protection de l’environnement ainsi que de la lutte contre le changement climatique. Elle revêt ainsi une importance capitale et c’est en toute logique qu’elle constitue le thème d’un atelier régional.

Protection des végétaux et de l’environnement, tel est le thème de l’atelier régional de la CIPV ou Convention Internationale pour la Protection des Végétaux qui se tient actuellement dans nos murs. L’objectif est d’effectuer une sensibilisation portant sur l’importance de la santé des plantes dans la protection de l’environnement et la biodiversité, selon les précisions apportées par Jingyan Xia, secrétaire de la CIPV.
La santé des plantes dépend de plusieurs conditions allant du matériel génétique, des semences, des conditions climatiques, de diverses maladies, de divers traitements physiques, chimiques et biologiques…Les plantes saines démontrent un environnement sain. Les plantes cultivées principalement pour la consommation humaine et ou animale doivent être saines pour garantir la sécurité alimentaire et contribuer ainsi à la sécurité alimentaire et nutritionnelle.
La santé des plantes est indispensable pour faciliter le commerce international des denrées alimentaires, assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, promouvoir une production agricole durable et protéger la biodiversité et l’environnement, a déclaré Patrice Talla Takoukam, représentant de la FAO pour Madagascar. Cette rencontre, organisée par le secrétariat de la CIPV et la FAO accueillie par le gouvernement de Madagascar et soutenue par l’Union Africaine rassemble pendant trois jours des représentants des organisations nationales de protection des végétaux d’environ 30 pays africains.
De grands défis restent à relever selon le représentant du Ministère de l’agriculture et de l’élevage avec l’invasion des chenilles légionnaires ou encore le changement climatique. Les chenilles légionnaires ne concernent pas seulement l’Afrique mais il s’agit d’un problème qui sévit également en Asie, notamment en Inde.
A noter que les maladies touchant les plantes peuvent être dues aux échanges commerciaux. C’est pour­quoi, dans le cadre de cet atelier, le renforcement des capacités des participants axé sur l’e-phyto et le commerce électronique, les actions phytosanitaires, la dé­termination du statut phytosanitaire dans une zone, l’utilisation de traitements sous atmosphère modifiée, les obligations de déclaration et listes d’organismes nuisibles réglementés ainsi que les plantes exotiques envahissantes figurent au programme. Des présentations auront également lieu sur le projet de coopération FAO-Sud-Sud de la Chine visant à renforcer les capacités phytosanitaires dans les pays « One Belt One Road », un projet qui soutient fortement cet atelier.
La résolution efficace des problèmes environnementaux mondiaux dépend d’un cadre de gouvernance cohérent et fonctionnant correctement et d’une compré­-
hension commune du rôle et du mandat de chaque acteur de la chaîne de valeur de chaque usine. Le partage de l’information et des connaissances peut contribuer à surmonter la fragmentation institutionnelle, mais aussi à mobiliser les producteurs agricoles, grand public, dans la prise de conscience de l’importance du lien entre environnement et santé des plantes.

C.R


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/atelier-regional-cipv-les-enjeux-de-la-sante-des-plantes/

Copyright © 2014 . All rights reserved.