Bois de rose : Un autre dossier d’un trafiquant célèbre transmis au PAC

Rebondissement dans les dossiers de bois de rose… Un trafiquant connu vient de nouveau d’être incriminé dans une nouvelle affaire.

Nouveau rebond dans l’affaire incriminant un trafiquant de bois de rose, actuellement écroué en prison. Nous avons appris de source proche du dossier hier dans la soirée que le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) avait été saisi d’une doléance anonyme dénonçant des faits soupçonnés de corruption, et de blanchiment de capitaux perpétrés depuis 2014, outre le trafic illicite de bois de rose et dont l’affaire est déjà en cours, laquelle impliquerait le trafiquant en question.
Or, notre source a révélé que les investigations ainsi que les renseignements recueillis par le BIANCO ont pu mettre en exergue des faits suspectés de blanchiment de capitaux d’une valeur de plusieurs centaines de millions d’Ariary provenant d’exportations illicites de bois de rose impliquant le principal suspect et deux de ses complices.
Le blanchiment de capitaux étant une infraction assimilée à la corruption à part entière, le BIANCO a saisi le Pôle Anti-Corruption (PAC) après ses investigations pour la suite du traitement du dossier.
Rattachée au ministère de la justice, cette entité devrait rendre son verdict et prendre les mesures conséquentes par rapport notamment à cette affaire, s’il s’est avéré que les faits reprochés ont été prouvés et qu’il y a vraiment eu infractions.

L.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.