Brigade Criminelle : La demeure du journaliste Harifidy Ramanandraibe, objet d’une perquisition

Les journalistes font continuellement l’objet d’acharnements perturbateurs dans l’exercice de leur métier.

La demeure du chroniqueur politique Harifidy Ramanandraibe a été le théâtre d’une perquisition hier. D’après les proches de ce chroniqueur politique, les éléments de la Brigade Criminelle qui ont procédé à la perquisition sont arrivés vers 05 heures pour une perquisition qui aura duré deux tours d’horloge et au terme de laquelle, le propriétaire des lieux a été emmené, aux fins d’enquête, dans les locaux de la Police Judiciaire d’Anosy. Il a été relâché quelques heures plus tard.
Toujours d’après les proches de Harifidy Ramanandraibe, le motif de la perquisition ordonnée par la juridiction compétente est de rechercher des armes à feu que Harifidy Ramanandraibe aurait planquées chez lui. Toutefois, cette perquisition n’avait abouti à aucune découverte suspecte. Aucune arme ni document compromettant n’a été découvert chez lui.
Harifidy Ramanandraibe fait partie d’un duo qui anime quotidiennement une émission de chronique politique diffusée sur les ondes d’une station de radio privée de la capitale. La station en question est la propriété d’un proche de l’ancien président de la République Hery Rajaonarimampianina, mais qui était également un très proche collaborateur de l’actuel Président de la République Andry Rajoelina. D’ailleurs Harifidy Ramanandraibe fait partie de l’équipe de conseillers de cet ancien président de la République.

Velo Ghislain

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.