Calendriers culturaux : Disponibles sur la hotline 3-2-1

Les agriculteurs ont besoin des informations agrométéorologiques appropriées afin d’adapter leurs activités au changement climatique. Pour cela, le Projet Adaptation des chaînes de valeur agricoles au changement climatique (PrAda), avec l’entreprise sociale Viamo et en partenariat avec Airtel, a accompagné ses partenaires du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche ainsi que ceux de la Direction Générale de la Météorologie, pour mettre à la disposition des agriculteurs cinq calendriers culturaux sur la hotline 3-2-1 opérée par Airtel. Depuis vendredi dernier, ils sont 6.000 à avoir recouru à ce service.
Lucien Ranarivelo, Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a indiqué hier à Ampandrianomby au cours de l’atelier de lancement officiel des calendriers culturaux sur la hotline 3-2-1 qu’il s’agit d’un outil d’aide efficace et privilégié à la décision. Selon ses dires, les engagements de l’Etat, à travers le programme du Président Andry Rajoelina prônent une agriculture modernisée qui devra être accompagnée par l’appropriation des outils technologiques. Au cours de la cérémonie, il a lui-même appelé la hotline qui a effectivement permis d’avoir différentes informations. Pour le directeur résident de la GIZ, les TICs constituent une solution innovante en développement durable et le lancement officiel de l’outil ce matin est un exemple de l’excellente coopération.
La cérémonie d’hier, rehaussée de la présence de Hartmut Krausser, chargé d’affaires a.i de la République Fédérale d’Allemagne constitue une étape clé à double sens pour l’amélioration d’accès des agricultures aux informations agrométéorologiques adaptées à leurs besoins. D’un, il s’agit d’un produit d’information qui a été co-créé par le MAEP et la DGM avec l’appui du FOFIFA afin d’arriver à un produit qui ne donne pas seulement des informations agrométéorologiques facilement compréhensible par les agricultures mais qui inclut au même temps des recommandations spécifiques pour les activités agricoles à mener pendant le mois où l’agriculteur appelle. De deux, avec les calendriers culturaux à travers la téléphonie mobile, c’est la première fois que les agriculteurs à Madagascar ont accès à des informations agrométéorologiques quand ils en ont besoin et où ils en ont besoin.
Les calendriers culturaux pour les cultures riz (riz sur plateaux et riz sur bas fond), maïs, arachide et gingembre sont désormais accessibles partout à Madagascar par les téléphones mobiles même les plus basiques. Avec la collaboration d’Airtel Madagascar, les appels sont gratuits six fois par mois via le numéro 3-2-1 pour ses abonnés Airtel, et 200 Ar à partir du 7ème appel ; ou soit à partir du numéro long 033 33 00 321 pour les abonnés à d’autres opérateurs avec le tarif d’appel normal.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.