Samedi 21 Avril 2018

Edition du 17 mai 2014

Edition du 17-05-14

Retour de Ravalomanana : Le Président Hery Rajaonarimampianina décide seul, selon le PM

Relégué au second plan pendant quelques temps, le retour de Marc Ravalomanana au pays est de nouveau remis sur le tapis. Qu’en pense le Premier ministre Kolo Roger ?…

Le blocage du renouvellement du passeport de Marc Ravalomanana alimente les débats dans le microcosme politique ainsi que les discussions entre les simples citoyens. Le sujet a été abordé hier par le Premier Ministre Chef du Gouvernement, avant son départ pour Genève.
A maintes reprises, le Président Hery Rajaonarimampianina s’est exprimé sur le retour de Marc Ravalomanana et sur ce qu’il faut faire devant une telle situation. C’est à lui seul de décider, à en croire les propos du Premier Ministre, le Dr Kolo Roger. « C’est le Chef de l’Etat qui est chargé d’élaborer les lignes générales de la politique et mon rôle est de les appliquer », a dit le PM.
Le Premier Ministre a joué la carte de la franchise en admettant que des partisans de Ravalomanana se sont bel et bien entretenus avec lui. « Ils m’ont demandé si je m’oppose au retour de Marc Ravalomanana, je leur ai répondu que personnellement, je n’ai aucune raison de m’opposer à un tel retour».
Toutefois, la décision ne lui appartient pas. Les rôles de chacun sont bien distincts, de l’avis du Premier ministre. Ainsi, il y a  des décisions qui sont du ressort du Chef de l’Etat et des décisions qui relèvent de la compétence du Premier ministre. Généralement, le Président émet des consignes ou des directives à suivre, a poursuivi le Dr Kolo Roger.
Outre la question du retour de Ravalomanana, d’autres  points d’actualité ont été évoqués par le Premier ministre.

Revendications des parlementaires

Le Premier ministre a reçu cette semaine des parlementaires qui lui ont fait part de leurs doléances notamment celles qui concernent leurs indemnités et rémunérations. Jusqu’ici, il n’y a pas de solution, selon le Chef de Gouvernement. «On ne peut donner que ce que l’on possède». Si la situation du pays s’améliore, ils pourront avoir une lueur d’espoir, a-t-il laissé entendre.

Banque Mondiale

Interrogé sur la rencontre qu’il a eue avec Maktar Diop, Vice-Président de la Banque Mondiale pour la Région Afrique, le Premier Ministre a indiqué que les échanges ont été riches. Les besoins du pays, les  aides d’urgence ont été évoqués.  Une nouvelle ère souffle dans le pays, de l’avis du Premier ministre. Le haut responsable de la Banque Mondiale a fait une recommandation, celle de bien gérer les aides octroyées et qui doivent être utilisées à bon escient. Il ne devrait pas y avoir de gabegie.

C.R

Pourquoi attendre ?

Face à l’insécurité grandissante dans le Sud, le gouvernement a pris des mesures, certes provisoires, mais se voulant dissuasives avec l’envoi sur les lieux d’éléments du corps d’élite de la Gendarmerie nationale. Seulement, tout le monde n’est pas d’accord et, à y voir de près, les arguments que certains avancent méritent d’être analysés.
Une association locale a avancé qu’avant toute intervention militaire, l’Etat devrait tout d’abord  consulter les notables locaux. Ceci pour éviter toute exaction ou les victimes collatérales. Plus d’une fois, nous avons vu et entendu que les rapports en provenance du Sud avec photos à l’appui ne sont pas toujours véridiques et sont loin de se conformer aux droits humanitaires avec des images d’hommes tués à bout portant ou des villages entiers incendiés… par des militaires.
La situation est confuse avec l’existence des « dina » (des conventions établies entre communautés relatives aux vols de bœufs) qui suppléent aux lois ou, carrément, les ignorant, les règlements de compte, la complicité des autorités locales et, à un degré moindre, la tradition et les mœurs. Toute tentative de résolution du problème doit commencer par une analyse profonde des données qui ne doit pas exclure l’éventualité d’une manœuvre politique derrière les faits.
Remenabila a-t-il vraiment existé ? Qu’en est-il advenu ? Pourquoi le phénomène s’étend-il jusqu’à Miandrivazo, dans le Moyen Ouest malgache ? Comment l’Etat entend-il résoudre le problème ? La transparence et une meilleure communication rassureraient l’opinion et redoreraient, sans aucun doute, le blason de notre Armée, terni par des années d’inactivité (militaire). Les deux commandants en chef nouvellement nommés ont certainement leurs idées sur la question.

Pillages des ressources naturelles : Le «Corail noir», le nouveau bois de rose

Les objets de trafic ne manquent pas à Madagascar. Le fait est que le pays est riche en ressources naturelles inestimables. Aujourd’hui, les exploitations illicites se déroulent non seulement sur terre, mais aussi dans les fonds marins. lire la suite…

Assemblée Nationale : Le salaire de base d’un député à 376.000 Ar

Avec un indice fixé à 3.500 selon le décret N°2014-259, le salaire de base d’un député s’élève à 376.000 Ariary. Ils devront percevoir ce salaire à partir de ce jour, nous a confié un membre du Bureau permanent. lire la suite…

Passation militaire : Double cérémonie à Mahamasina

Une double cérémonie de passation de commandement s’est tenue hier au stade municipal de Mahamasina. La première est la passation de commandement entre le Gal de brigade Rakoto François Rodin, nouveau Commandant de la Gendarmerie nationale et son prédécesseur, le Gal de division Richard Ravalomanana. lire la suite…

Assemblée Mondiale de la Santé : Le PM Kolo Roger à Genève

C’est la première fois qu’un Premier ministre assume à la fois les fonctions de ministre de la Santé publique. En vertu de sa double haute fonction, le PM Kolo Roger se doit de participer à des rencontres internationales relatives à la santé publique. Il fait, d’ailleurs, de cette dernière l’une de ses priorités. lire la suite…

Hery Rajaonarimampianina et Makhtar Diop : La Banque Mondiale confirme son appui à la Grande Ile

La rencontre au palais d’État d’Ambohitsorohitra entre Hery Rajaonarimampianina, Président de la République de Madagascar et Makhtar Diop, Vice-Président de la Banque Mondiale a été une occasion pour ce dernier de confirmer l’appui de son institution au développement de Madagascar. lire la suite…

Ministère du Tourisme : Atteindre un million de touristes étrangers d’ici 2020

Le ministère du Tourisme prévoit d’atteindre un million de touristes étrangers d’ici 2020. Ce défi correspond à l’objectif du ministère de faire du tourisme un pilier de développement du pays et un moyen efficace de réduire la pauvreté. lire la suite…

Airtel Madagascar : 4 fidèles clients iront au Brésil

Inconditionnels de foot ou simples amateurs, ces 4 abonnés chanceux d’Airtel Madagascar vont pouvoir faire d’une pierre deux coups ! Assister à une Coupe du Monde de football, c’est en effet une aubaine inespérée pour ces gagnants. Et qui n’apprécierait pas de faire du tourisme, tout frais compris, à Rio de Janeiro ?… lire la suite…

TELMA : 10 ans d’innovations et d’ouverture sur le monde

« 10 ans d’ouverture de Madagascar sur le monde, 10 ans d’innovations de TELMA ». Tel a été le thème de la conférence organisée par TELMA jeudi, durant la journée inaugurale de la Foire Internationale de Madagascar (FIM). lire la suite…