Jeudi 21 Septembre 2017

Edition du 18 Septembre 2017

Petit-déjeuner de presse à Iavoloha : Rajaonarimampianina n’a pas de haine contre ses opposants

Le PRM Hery Rajaonarimampianina se veut constamment rassurant en jouant la carte de la transparence. Il a tenu à le démontrer durant ses entretiens avec la presse.

Le petit-déjeuner de presse d’Iavoloha a été une occasion pour le Président Hery Rajaonarimampianina et l’ensemble du monde de la presse de mettre les points sur les « i ». Cette séance avait permis au Chef de l’Etat de détailler ses priorités dans la gestion des affaires nationales et également pour la presse de renforcer davantage ses relations avec la Présidence.

« Je n’ai pas de haine contre Rajoelina et Ravalomanana »
La relation du Président de la République avec ses opposants a été soulevée par les journalistes à Iavoloha. « Aviez-vous déjà entendu Rajaonarimampia­nina insulter ces personnes ? Nous devons concour­-
rir au développement de notre Nation », a-t-il souligné dans ses propos en faisant référence aux deux anciens Chefs d’Etat Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana. D’un ton conciliateur, le Président Hery Rajaonarimampianina a avancé qu’il n’y a pas de conflit dans ce pays et d’ailleurs, il a fait savoir que bon nombre de ses opposants le rencontrent au palais d’Etat d’Iavoloha. Des rencontres qui, souvent, évitent la presse et les caméras à la demande de ces opposants, a confié le Numéro Un malagasy.

Eviter un vide institutionnel et une instabilité
L’organisation de l’élection présidentielle et la nécessité de la tenue d’un référendum constitutionnel ont été évoquées samedi dernier. La nécessité d’un référendum constitutionnel a été soutenue par le Président de la République. Une nécessité qui réside dans les articles 152 relatifs au statut des Fokontany et également sur l’article 47 relatif à la démisssion du Chef de l’Etat avant la tennue des élections. Craignant un vide institutionnel et une instabilité dans le pays, le Président Hery Rajaonarimampianina a souligné que Madagascar n’a jamais vécu une expérience de démission d’un Chef de l’Etat avant les élections.
Par ailleurs, le délai de 30 jours au moins et 60 jours au plus semble incohérent face aux traitements des résultats des élections puisqu’il faut 8 à 11 semaines pour traiter deux tours d’élections à Madagascar, a voulu démontrer le Chef de l’Etat. « Nous sommes actuellement au stade de débats. L’essentiel sera d’asseoir la stabilité dans le pays », a-t-il souligné. Toutefois, le Président de la République s’oppose à une refonte totale de notre loi fondamentale.

Développement et ouverture
Le développement de la Nation, un point cher au Chef de l’Etat, a été au centre des débats. Pour ce faire, le Président de la République a beaucoup insisté sur la mobilisation de tous les acteurs, y compris la presse, dans ce domaine. Les appuis en infrastructures, à travers les projets structurants dans les secteurs de l’énergie, des routes, des infrastructures agricoles, en sont autant d’exemples. Le Président qui opte pour un meilleur appui au secteur agricole en vue de relancer l’économie du pays et de combattre la pauvreté.
L’ouverture de Madagascar à tous les horizons a été un point que le Président de la République a voulu mettre au clair. « Il n’y a pas d’exclusivité de partenariat. Tous les pays qui veulent travailler avec nous sont les bienvenus à partir du moment où ils respectent notre souveraineté et nos règlements » a-t-il indiqué. Toutefois, le Numéro Un malagasy a fait savoir que les relations entre la Grande Île et le Fonds Monétaire International sont au beau fixe, tout comme avec les autres pays partenaires de la Grande Île. Il en est ainsi avec l’Inde dont le Premier ministre, Narendra Modi, est attendu à Madagascar très prochainement.

Marc A.

Imprimer Imprimer

 

Air Madagascar et JIRAMA : la fin des subventions s’annonce

Les subventions allouées par l’Etat à la compagnie Air Madagascar et à la JIRAMA seront bientôt suspendues. Le Président Hery Rajaonarimampianina a tenu à rassurer les journalistes et l’opinion publique sur ce dossier. Au titre de la compagnie aérienne Air Madagascar, la subvention de l’Etat cessera dès que le partenariat entre celle-ci et Air Austral sera effectif. Cette compagnie aérienne de l’Océan Indien va ainsi investir 40 millions d’USD dans ce programme. La compagnie adjudicataire d’une partie des parts d’Air Madagascar qui va mobiliser ses fonds avec le concours de l’Agence Française de Développement (AFD). D’ailleurs, une réunion se tiendra à Paris au sujet de ce dossier avec l’AFD, a confié le Chef de l’Etat samedi.
Pour la compagnie de distributiuon d’eau et d’électricité JIRAMA, c’est toute autre chose. Le Chef de l’Etat a fait savoir que les subventions de l’Etat sont réduites de manière progressive. La mise en place des centrales hydroélectriques, des centrales solaires et autres centrales fonctionnant à l’énergie renouvelable réduiront considérablement l’engagement financier de l’Etat auprès de la compagnie nationale.
Quoi qu’il en soit, la fin ou la réduction des subventions de l’Etat aux compagnies nationales devra ainsi renflouer les investissements de l’Etat dans d’autres secteurs. Le secteur de l’infrastructure, notamment routière, celui de l’éducation ainsi que celui de la santé seront plus soutenus à travers les fonds autrefois alloués à ces deux compagnies. Certes, les investissements socio-économiques connaîtront une expansion dans les prochaines années, à en croire l’évolution de la conjoncture actuelle.

Imprimer Imprimer

 

Nouveaux billets de banque : Emission de la deuxième vague ce jour

Les nouveaux billets de banque sont désormais en circulation, plutôt à partir de ce jour pour ce qui est de la deuxième vague, celle des petites coupures. Toutefois, ces nouveaux billets n’ont de cesse de faire jaser…

Si les nouveaux billets de 20.000, 10.000, 5.000 et 2.000 Ar sont en circulation depuis près de deux mois, ceux de 1.000, 500, 200 et 100 Ariary seront émis à partir de ce jour, conformément au Décret 2017-400 adopté en Conseil du Gouvernement du 23 mai 2017. lire la suite…

Accident d’Ankazobe : Le PM au chevet des enseignants accidentés

Le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana a rendu visite, samedi dernier, aux victimes de l’accident survenu à Ankazobe. Le Premier ministre a tenu à réconforter les blessés et les familles des victimes. Un véhicule Sprinter transportant des enseignants FRAM ayant assisté à une cérémonie de remise de contrat, vendredi dernier à Mahamasina, a fait une embardée, faisant 3 morts parmi les maîtres FRAM fraîchement nommés fonctionnaires et 25 autres blessés. lire la suite…

Transport ; Décès du président de L’UCTU

Le monde des transports est en deuil. A l’âge de 69 ans, Bernardin Andriambinintsolomora a rendu son dernier souffle samedi dernier dans son domicile d’Analamahitsy. Selon les informations recues, il avait succombé à un arrêt cardiaque.
Bernardin Andriambinintsolomora, opérateur éco­nomique, était le président de l’Union des Coopératives des Transports Urbains (UCTU), président de la Coopérative Analamahitsy Transport(CTA) et non moins vice-président du Syndicat des Transporteurs (SEIMAM­PAFI). lire la suite…

Alzheimer : Près de 38 000 personnes atteintes à Madagascar

La maladie d’Alzheimer n’est plus à présenter et jusque dans les coins de rue, même les enfants de rue en parlent pour qualifier une personne ayant oublié ou omis une chose, un fait. L’ONG Masoandro Mody est connue pour ses activités en faveur des personnes souffrantes de cette pathologie.

Le nombre de personnes atteintes d’une démence principalement par la maladie d’Alzheimer est estimé à 38.000 à Madagascar, d’après le rapport de World Alzheimer, nommé “The Global Impact of Dementia. An analysis of prevalence,incidence, cost and trends » en 2015, ce que signifie cette maladie. lire la suite…

FIA à Tanjombato : Les producteurs satisfaits

Objectif atteint, tels ont été les propos de Rivo Rakotovao, ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, à l’issue d’une journée de visite de stands à la Foire Internationale de l’Agriculture hier. Toutefois, dans un souci d’améliorer davantage et dans un esprit de défi, il a fait savoir qu’une enquête sera menée auprès des participants en vue de mieux répondre aux besoins de tous les acteurs concernés, dans le monde du dévelop­pement rural. L’idée était de mettre en contact le secteur privé investissant dans le monde de l’Agriculture avec les producteurs, notamment les paysans, à travers ces 4 journées de la foire. « Une finalité atteinte à travers cette foire », a avancé le ministre auprès de la Présidence. lire la suite…

Première chaleur à 30°C : Tanà suffoque

La saison hivernale semble révolue. A moins que l’intersaison n’apporte des hauts et des bas en termes de températures ! Pour le moment, Tanà suffoque sous la chaleur torride…

Antananarivo suffoque. Les premières chaleurs débarquent dans la capitale, le mercure a facilement frôlé les 30°C dans la journée d’hier. « La transition entre l’hiver et l’été s’est effectuée plus rapidement que prévue, laquelle a été caractérisée par une chaleur plutôt inhabituelle », ont déploré les passants hier. lire la suite…

Association FAY : Pour l’augmentation du SMIG à 500.000 Ariary

La fédération des associations œuvrant dans le social dénommée FAY ou « Fikambanana Ampy Izay », présidée par Israël Ravalison, a lancé officiellement ses activités vendredi der­nier, à Mahazoarivo. Cette association milite contre l’injustice sociale.
En premier lieu, elle s’attaque à l’amélioration de vie des employés malgaches. Le niveau de salaire minimum est trop faible et ne correspond plus aux réalités du pays. lire la suite…

72ème AG des Nations Unies : Première participation de Henry Rabary-Njaka

L’agenda sera chargé pour Henry Rabary-Njaka, nouveau ministre des Affaires Etrangères à New York où il partcipera aux travaux de la 72ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Ce sera le premier sacre pour lui dans cette optique puisque ce sera sa première participation à ce rendez-vous annuel des 193 pays membres de l’ONU.
A cette occasion, le MAE dirigera, en présence de Michaelle Jean, Secrétaire Générale de la Francophonie, une concertation des Ministres des Affaires étrangères des Etats et gouvernements membres et observateurs de la Francophonie. Une concertation qui portera sur les questions de sécurité et de développement au sein de l’espace francophone. lire la suite…