Jeudi 26 Avril 2018

Edition du 24 Avril 2018

Conjoncture politique : Les évêques sortent du silence…

Les réactions continuent de pleuvoir. Cette fois, la Conférence des évêques catholiques se décide à s’exprimer. Un seul mot d’ordre : le Fihavanana malagasy.

La conférence des évêques catholiques de Madagascar lance un appel au dialogue et au retenu, suite aux évènements politiques qui se sont produits ces derniers temps. Les évêques se sont réunis la semaine dernière à Antsirabe pour discuter de la vie de l’église mais également de la vie de la nation en générale. D’après leur communiqué, les évêques suivent de près la situation actuelle au pays. lire la suite…

Un coup d’Etat pour décrocher une table-ronde

C’est la surenchère qui se confirme. Cette fois, les acteurs politiques en sont conscients dans l’ensemble. Non seulement eux, mais également les acteurs de la vie nationale, tels que l’Eglise, la société civile et même la Communauté Internationale. Voilà que les Forces de l’ordre mettent la pression sur les acteurs politique à trouver un terrain d’entente dans le cadre de cette recherche d’apaisement politique et social, source de développement du pays. « Mitifitra lanitra hahavoazana tendrombohitra ». Un adage bien malgache qui retrace la conjoncture politique actuelle. Les lois électorales, qui semblent léser des candidats trainant des casseroles, deviennent source de surenchère politique pouvant aller jusqu’à une éventuelle recomposition du gouvernement. Au final, le coup de semonce des opposants vise les actuels dirigeants, notamment l’Exécutif de manière à les orienter vers une table-ronde.
Quoi qu’il en soit, les déclarations successives de ces dernières 24 heures démontrent la volonté des acteurs politiques d’avancer vers un dialogue tout court, en première partie. La suite demeure incertaine. La bonne marche du processus électoral est entourée de flou, biaisée par les événements du week-end dernier. Négociations politiques pour aboutir à un accord politique, c’est d’ailleurs le vœu de ces opposants politiques. Il appartient, de ce fait, à la majorité de prendre les dispositions et les décisions qui s’imposent.
Mais toujours est-il que c’est la même histoire qui tend à se répéter. Un accord politique, un gouvernement de consensus, des élections consensuelles et un partage de sièges. Le même refrain politique, les mêmes têtes, les coups sont identiques, ils se sont produits en 1972, en 1991 et en 2009.

Imprimer Imprimer

 

Port Toamasina : Une porte ouverte aux investissements

En raison de la forte croissance du flux des marchandises, la capacité plutôt restreinte du port de Toamasina, le plus grand port commercial de Madagascar commence à constituer un goulot d’étranglement qui pèse lourd sur toute l’économie malgache. L’enjeu de l’extension du port est ainsi de taille.

lire la suite…

Rajaonarimampianina : Lutter contre la pauvreté exige l’apaisement

Le Chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina a été le premier à s’exprimer pour réagir aux événements de samedi dernier qui ont fait des morts et des blessés. Il a fait une déclaration à ce sujet.

“Je ne fuis pas, je fais face à la population pour avancer vers le développement”. Cette allocution du Président Hery Rajaonarimampianina d’hier à Toamasina devra permettre de couper court à toute supputation. «Peu importe le vent politique qui souffle sur le pays, il faut aller de l’avant. lire la suite…

Salon du Tourisme : 75% des stands réservés

«75% des stands, destinés à accueillir les participants à la 7ème édition de l’International Tourism Fair Madagascar (ITM), du 31 mai au 03 juin 2018 au Village Voara, sont aujourd’hui réservés», a annoncé Boda Narijao, PCA de l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM) hier, à l’issue de la signature des conventions de partenariat dans le cadre de la tenue de la 7ème édition de l’ITM avec ses différents Partenaires hier, au village Voara d’Andohatapenaka. lire la suite…

Place du 13 Mai : Ravalomanana et Rajoelina sur les lieux

Tel que promis par les députés de l’opposition, leur mouvement va se poursuivre et ils n’auront de cesse tant qu’ils n’obtiennent pas satisfaction. Hier lundi, en effet, une foule immense, conduite par les leaders, a investi la place du 13 Mai…

Les deux leaders de l’opposition, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina sont venus un à un à Analakely pour présenter leurs condoléances aux familles des victimes des événements de samedi dernier. lire la suite…

Météo : La tempête tropicale “Fakir” à 340 km de Sainte-Marie

Changement climatique oblige. Tel que prévu par les services de la Météo, la saison cyclonique ne prend fin qu’à la fin du mois d’avril. Ils ont vu juste. Une perturbation s’est encore formée dans l’Océan Indien, à une semaine de la fin du mois.

La fin du mois d’avril est comme prévu marquée par un retour de l’activité cyclonique dans le bassin sud-ouest de l’océan indien. lire la suite…

Otrik’Afo : Rajaonah Andrianjaka décédé en France

La classe politique malgache est en deuil. Rajaonah Andrianjaka, président national de Otrik’afo s’est éteint hier matin, en France.
Ce politicien a succombé des suites de complications postopératoires, a-t-on appris de source concordante. Il y a un mois, Rajaonah Andrianjaka a été hospitalisé dans un hôpital d’Antananarivo pour une banale opération de prostate. Mais, suite à des complications liées à cette opération, Rajaonah Andrianjaka a été évacué en France. lire la suite…

Situation politique : La COI préoccupée

La Commission de l’Océan Indien (COI) a exprimé sa préoccupation au sujet de la conjoncture politique de Madagascar, dans un communiqué officiel. Par la voix de son Secrétaire Général, Hamada Madi Boléro, la COI fait part de sa compassion à l’égard des victimes de ces événements qui se sont déroulés dans la journée de samedi dernier à Antananarivo. La COI en appelle au dialogue. lire la suite…

Renseignements financiers : Le Secrétariat de la Transparence fiscale dans nos murs

Madagascar accueille depuis hier et pour trois jours la visite de travail du Secrétariat du Forum mondial qui relate le début du programme d’accompagnement de Madagascar dans son engagement dans les travaux du Forum mondial sur la transparence et l’échange des renseignements à des fins fiscales. En effet, depuis Août 2017, Madagascar est devenu le 145ème membre de ce forum sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales. En rappel, le Forum mondial compte aujourd’hui 150 juridictions membres, et à cet effet, c’est le plus grand organisme multilatéral au monde chargé de veiller à la mise en œuvre des normes internationales de transparence et d’échange de renseignements à des fins fiscales. Ses travaux se concentrent sur deux normes adoptées au niveau international : l’échange de renseignements sur demande et l’échange automatique de renseignements. lire la suite…