Dimanche 21 Janvier 2018

Edition du 18 janvier 2018

La peste est… de retour : Une école catholique fermée

L’épidémie de la peste est maîtrisée, quoique nous somme toujours dans la saison pesteuse jusqu’à fin avril prochain. Faut-il de nouveau s’inquiéter ?!…

La peste est de retour. Un cas a été observé dans le District d’Ankazobe mardi dernier, l’épidémie a touché le cuisinier d’un prêtre qui travaille en plein centre-ville de ce District. Les responsables, qui savent déjà les mesures à prendre face à une telle épidémie, se sont décidés à fermer une école catholique dans laquelle travaille ce cuisinier.
Emmené d’urgence dans un centre médical, il a été prouvé que le patient est atteint de peste bubonique. Le malade a été tout de suite mis en quarantaine, après avoir effectué tous les actes qui s’imposent pour que cette épidémie ne se propage de nouveau. Tous ses proches ont été également soumis aux tests. D’après les analyses, personne d’autre n’a présenté les symptômes.
Jusqu’à hier, seule l’école catholique d’Ankazobe a été fermée. Les parents d’élèves de cette école ont été convoqués et une séance de sensibilisation sur l’épidémie leur a été dispensée. Il a été précisé lors de cette rencontre avec les parents d’élèves, que l’épidémie est maîtrisée.
Lors de sa rencontre avec la presse, le Premier ministre a annoncé la fin de l’épidémie de peste en zones urbaines. Toutefois, il a mis en garde en indiquant que la vigilance reste de mise étant donné que la saison pesteuse se tient jusqu’en avril 2018.

Tantely A

Imprimer Imprimer

Une alliance contre-nature suspecte !

Des ennemis d’hier peuvent-il encore se rallier aujourd’hui ? Il y a anguille sous roche ! Ravalomanana et Rajoelina veulent-il se rallier, dans quel but ? Un cas de figure encore impensable il y a 5 années auparavant mais qui semble se matérialiser davantage ces derniers jours. Que peut-on attendre d’une telle alliance ?
Il faut dire que les deux personnages étaient bel et bien ceux qui étaient à l’origine de la tuerie du 07 Février 2009. Est-ce que c’est ce massacre qui alimente aujourd’hui cette alliance ? Des vies ont été sacrifiées à cause d’eux. Ces deux hommes qui ont remué ciel et terre pour se dénigrer et s’interposer. Certes, des initiatives visant à mettre en œuvre la réconciliation nationale ont tenté de les rapprocher, mais en vain. Ils ont campés sur leur position respective. Et maintenant, est-ce dans l’intérêt réel de la Nation qu’ils entendent unir leurs forces ? Le doute persiste de plus en plus. Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas pour jouer à la marelle qu’ils sont là…
Mais le peuple observe et voit la réalité. Il attend le verdict pour réagir. Duper la population avec les machinations déjà vues ne va plus avoir d’effet. Il faut reconnaitre que ces personnalités politiques avaient déjà affiché leur capacité et leurs limites lorsqu’elles avaient dirigé le pays. Arrestations arbitraires, prisonniers politiques en masse, des cas qui ont caractérisé leur règne et que le régime actuel a dû décanter. Notons qu’aucun prisonneir politique n’est incarcéré à Madagascar actuellement. Une première dans l’histoire de la Nation. Les velléités sont là, certains veulent rééditer les parcours sombres de notre histoire : la logique d’affrontement, les manifestations de rue, le putsch et l’instabilité. Des cas que le pays a endurés pendant des décennies et qui ont toujours laissé à la traîne notre économie, au détriment de notre peuple qui s’est appauvri davantage. Soyons prudents !

 

Imprimer Imprimer

BFM : Une enquête de conjoncture économique trimestrielle

La Banky Foiben’i Madagasikara (BFM) relance la série d’Enquête de Conjoncture Economique (ECE) en octobre 2017 portant sur les réalisations du 3ème trimestre et les prévisions du 4ème trimestre. Une enquête pareille est réalisée dans toutes les économies du monde et elle se fera sous une périodicité de trois mois pour la Grande île. lire la suite…

Affaire Houcine Arfa : Le Premier ministre en appelle à l’apaisement

L’affaire Houcine Arfa défraye la chronique et alimente les actualités de la presse aussi bien locale qu’étrangère. Réactions des Autorités malgaches. lire la suite…

Antanimena : Enième kidnapping de Karana

Encore un kidnapping spectaculaire en plein jour… Le cas n’est pas isolé et cela fait même le chou-gras de la presse et un autre sujet banal de conversation des gens. Mais la question se pose : pourquoi l’otage est toujours un «Karana» ?… lire la suite…

Ministère du Tourisme Objectif : 300.000 touristes, cette année

Le secteur du Tourisme a le vent en poupe. Les efforts concédés apportent leurs fruits et le ministre est fier des réalisations de 2017. Toutefois, il importe de redoubler d’efforts pour aborder les perspectives de 2018. lire la suite…

Marché pétrolier : Place importante du thermique en 2017

En 2017, le marché s’établit à 1.032.440 m3 selon les rétrospectives de l’année réalisées par l’Office Malgache des Hydrocarbures. Le thermique tient une place importante dans la structure du marché. En tout, celui-ci fait 24% du marché et contribue à 49% de sa progression en 2017. lire la suite…

FAV Polio : 12 Un million d’enfants de moins de 5 ans à vacciner

Eradiquer la maladie. Tel est l’objectif principal du ministère de la Santé publique pour cette 12ème édition de campagne de vaccination contre la poliomyélite. lire la suite…

M2PATE : Réactions à l’inquiétude du FMI

Le ministre en charge des Projets Présidentiels, de l’Aménagement du Territoire et de l’Equipement, Benjamina Ramanantsoa, a tenu à apporter quelques précisions afin de lever toute ambiguité par rapport aux doutes émis par le FMI dans son rapport sur la deuxième revue de la mission au titre de la FERC (Facilité Elargie de Credit), concernant précisément l’efficacité de la nouvelle loi sur les ZES. lire la suite…

Cathédrale FJKM Analakely : Un culte pour les sinistrés

Un culte pour les sinistrés a été célébré hier à la Cathédrale d’Analakely à l’initiative de la FJKM, suite au passage du cyclone AVA. L’évangile a été tiré du Livre de Marc 9 : 19–27 relatant le pouvoir du Seigneur de guérir toutes les maladies, tous les maux. lire la suite…