Lundi 21 Mai 2018

Edition du 17 Mai 2018

Manifestation à Ankatso : Explosion de 3 cocktails Molotov

Une voiture des manifestants a été la cible. Trois cocktails Molotov ont été lancés pendant la manifestation à Ankatso. Heureusement, les lanceurs ont manqué leur cible. Aucun blessé ni dégât matériel n’a été constaté. lire la suite…

Un blocage qui alimente la corruption

Pas plus tard qu’hier, le pays a célébré la 6ème édition de la Journée des Réseaux d’Honnêteté et d’Intégrité (JRHI) au Palais des Sports Mahamasina. Une initiatve qui rentre dans le cadre de la lutte contre la corruption dans laquelle Madagascar est engagée plus qu’à fond. Mais dans cette lutte, personne n’est épargnée que ce soit des fonctionnaires, des agents de l’Etat, des élus, et même des grandes personnalités politiques. A preuve, il y en avait des têtes qui ont tombé, et même dans la sphère du régime, suite à des investigations des autorités anti corruption.
Mais cette forme d’infraction tend à gagner de la place ces derniers temps depuis l’avènement de la crise politique qui secoue le pays. Les services publics tournent au ralenti dans certains bureaux administratifs des collectivités décentralisées. La Capitale en est victime et dans certains bureaux il faut avoir recours à un rabatteur pour essayer d’avoir un document nécessaire à la constitution d’un dossier. Des faits flagrants de corruption qu’on trouve dans ces bâtiments. Est-ce le but ? Faire gangréner cette infraction punissable par la loi ? Inciter les usagers de ces services administratifs à la haine lorsque le blocage persiste ? Ce sont des stratégies mais il ne faut pas oublier que ces usagers constituent le peuple et c’est ce peuple qui décide de son avenir. Ce peuple qui ne mérite pas les sévices des stratégies sournoises qui s’apparentent à un coup de force déguisé qui est d’ailleurs une bombe à retardement pouvant se retourner contre ses initiateurs. Les usagers ont droit à une permanence pour assurer leurs demandes. Les grévistes ont, quant à eux, l’obligation d’assurer un service minimum.
Des gens irrités ne cachent pas leur consternation face à cette situation. Parfois, ils n’osent pas exprimer publiquement cette colère par soucis de menaces ou de représailles des grévistes. En tout cas, les autorités, les politiciens de tout bord et la population ont le devoir d’être vigilants et combattre ensemble ce fléau qui détruit notre pays et non pas de l’alimenter.

Imprimer Imprimer

Logements administratifs : Vers un apurement des dossiers en instance

Un Comité interministériel a récemment été mis en place suite à l’approbation de la Communication en Conseil du Gouvernement en date du 07 Mars 2017, en vue de mettre en place un recadrage juridique et technique du traitement des dossiers de vente location des logements administratifs. La reprise d’une telle opération de vente-location est à l’étude. lire la suite…

Parlementaires pro – régime : Non à la déchéance du Président de la République

Les parlementaires pro-régime affirment qu’une qolution extraconstitutionnelle n’a jamais résolu les problèmes dans le pays. Ces parlementaires ont déclaré qu’ils s’opposent à la déchéance du Président de la République. lire la suite…

Go Teach : Plus de 200 personnes bénéficiaires du programme

«Plus de 200 personnes ont à ce jour bénéficié du programme «Go Teach», à l’initiative de DHL International Madagascar. Trois d’entre eux ont en revanche pu intégrer l’entreprise», a révélé le Directeur Général par intérim de DHL International Madagascar, Yves Andrianarison hier, en marge de la signature de convention de partenariat avec le ministère de l’Education Nationale, à Anosy. Selon les explications de notre responsable, cette convention de partenariat porte sur la mise en œuvre du programme d’orientation scolaire «Go Teach» dans un cadre plus élargi, afin d’offrir des opportunités aux jeunes lycéens du pays. lire la suite…

MFPRATLS : L’équipe de Maharante contre – attaque

Après le sit-in de dénonciation organisé du personnel du ministère de la Fonction Publique, de Reforme de l’Administration, du Travail et des Lois Sociales (MFPRATLS), c’est désormais au tour des travailleurs qui soutiennent le ministre Jean de Dieu Maharante de réagir. lire la suite…

JRHI : Eduquer pour mieux lutter contre la corruption

Faire de la lutte contre la corruption, un grand combat éducatif, civique et citoyen. C’est dans cette optique que le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) veut se lancer contre ce fléau qui nuit non seulement le développement du pays mais qui freine la croissance de l’économie. lire la suite…

Séisme à Antananarivo : Ioga privé de courant, alerte indétectable

Le problème d’accès à l’électricité au sein de l’Institut et Observatoire de Géophysique d’Antananarivo (IOGA) est loin d’être résolu. Privé de courant depuis quelques mois, l’IOGA est privé de ses activités et de ses taches d’observatoire au niveau national et international dans le domaine de sismologie, des magnétismes terrestres, de la météorologie. lire la suite…

Total Madagasikara : Poursuite de l’éducation environnementale

«Nous célébrons aujourd’hui les 40.000 enfants sensibilisés dans la protection de l’environnement en collaboration avec Lemur’s Park, et la société Total Madagasikara reste à la disposition des écoles souhaitant faire profiter du projet à leurs élèves». lire la suite…

Poetic Lover : Deux concerts inédits

Le premier spectacle du groupe Poetic lover à l’hôtel Carlton se passera à guichet fermé. Tous les billets sont déjà vendus. Ceux qui n’ont pas eu la chance d’en avoir pourront se rattraper au deuxième concert à Antsahamanitra. lire la suite…