Lundi 21 Aout 2017

Edition du 17 Août 2017

Vohémar : Saisie de 625 cartouches de calibre 12

En dépit des dispositifs de sécurité, déployés par les services compétents, les trafics en tout genre ne cessent de se multiplier, notamment aux frontières. Une nouvelle tentative d’importation d’accessoires prohibés venait d’être déjouée.

Lors du contrôle des marchandises à l’importation du vendredi 11 août dernier, les agents de la Douane malgache du bureau de Vohémar avaient saisi 625 cartouches de calibre 12, plomb n°4. Ces cartouches ont été dissimulées au fond de trois glacières contenant des articles de vaisselle, dans un conteneur de groupage en provenance de la France.
Cette saisie avait mis à nu une tentative d’infraction douanière sous la forme de fausse déclaration. En effet, les marchandises avaient été enregistrées sous la déclaration N°C315 du 09/08/2017. Outre l’article prohibé, la présence d’autres marchandises non déclarées avait été constatée, faisant ainsi l’objet d’infraction douanière.
A titre de rappel, la procédure de mise en groupage consiste à réunir les envois des marchandises en provenance de plusieurs expéditeurs ou de plusieurs destinataires, à organiser et à faire exécuter l’acheminement du lot ainsi constitué. Présente dans toute l’île à travers ses 19 bureaux, la Douane malgache a intensifié les mesures de contrôle, en mettant en œuvre des stratégies les plus adéquates et en mettant en place des dispositifs de contrôle plus performants et ce, en accord à sa mission de protection des citoyens en luttant contre les trafics.
Pour le bureau de Vohémar, la Douane malgache a redoublé de vigilance à l’égard des conteneurs de groupage en procédant systématiquement à une visite intégrale afin de mettre à nu et de stopper les tentatives d’importation de marchandises prohibées.

Recueillis par C.R

Imprimer Imprimer

 

Point de vue : Quand les Américains se réveillent

La visite de parlementaires américains en terre malgache n’est pas le fruit du hasard. C’est le signe d’un engagement du pays de l’Oncle Sam à soutenir le développement et l’expansion de Madagascar. Cette fois, les membres de la Chambre des Représentants, l’équivalent des membres de l’Assemblée Nationale, veulent s’enquérir des réalités sur terrain. Ils veulent connaître davantage la situation à Madagascar, tant sur le plan politique qu’économique et, en particulier, à quoi ont servi les appuis budgétaires et les aides que leur gouvernement avait déboursé au profit du peuple malgache. Force est de rappeler que les Américains sont méticuleux en matière d’utilisation des fonds des contribuables.
La coopération entre Madagascar et les Etats-Unis est au beau fixe, à en croire les événements de ces dernières 24 heures : inauguration en grandes pompes de la centrale électrique de Symbion Power de Mandroseza, rencontre avec le Directeur Général du Bureau Indépendant Anti Corruption (BIANCO) et série de rencontres des officiels de la Grande Île avec les parlementaires… Sans oublier les engagements des Américains dans l’appui aux Forces Armées du pays.
Les élections de 2018 approchent. Les Américains ne seront pas les derniers à s’informer de la situation politique et sécuritaire du pays. Vont-ils soutenir la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour ce faire ? A noter que les Etats-Unis avaient déployé des observateurs électoraux lors des présidentielles de 2013. Sur le plan éconcomique, la mesure de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA) a, certes, aidé au redémarrage économique du pays, mais les Malgaches attendent davantage d’investissements et plus d’utilisation de capitaux américains alors présents dans d’autres pays africains, à l’instar de l’Afrique du Sud et du Nigéria et pourquoi pas à Madagascar ? Wait and see.

Imprimer Imprimer

 

Centrale de Mandroseza : 40 MW de plus pour la Capitale

Pour Symbion Power, le chemin a été parsemé d’embûches à Madagascar. Néanmoins, elle est parvenue à destination avec la réhabilitation de la centrale électrique. Dans la nouvelle politique énergétique, le défi est d’atteindre un taux d’accès à l’électricité de 70% en 2030. La rénovation de la centrale de Mandroseza contribue à l’atteinte de cet objectif. lire la suite…

Lutte contre la corruption : Les parlementaires américains confirment l’engagement des USA

La délégation parlementaire américaine a transmis le message des parlementaires de la Chambre des Représentants et des USA de soutenir les efforts de Madagascar dans la lutte contre la corruption.

La délégation de parlementaires américains de la Chambre des Représentants a reçu, hier au Carlton d’Anosy, Jean Louis Andriamifidy, Directeur Général du Bureau Indépendant Anti Corruption (BIANCO). lire la suite…

Me Hubert Raharison : Cérémonie de prestation de serment hier

Le mandat du bâtonnier de l’Ordre des Avocats du barreau de Madagascar est de deux ans. Le bâtonnier sortant, Me Hubert Raharison vient d’être nommé pour un troisième mandat consécutif. Une nouvelle élection qui traduit la confiance accordée par ses confrères à ses aptitudes et compétences dans cette haute fonction. lire la suite…

Diplomatie SEMme : Jennifer Ann Dee, nouvelle ambassadrice d’Australie

La nouvelle Ambassadrice d’Australie, SEMme Jennifer Ann Dee est dans nos murs. Hier, elle a présenté les copies figurées de ses lettres de créances à Rivo Rakotovao, ministre des Affaires Etrangères par Intérim et non moins ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage (MPAE). lire la suite…

Utilisation du pont Kamoro : L’association des transporteurs hausse le ton

L’association des transporteurs camionneurs a tenu à manifester son mécontentement des règlements fixés par le ministère des Travaux publics ainsi que l’Agence du Transport Terrestre (ATT) relatifs notamment au passage des poids lourds sur certains ponts sur les routes nationales. Un responsable a dénoncé une forme de «deux poids deux mesures» prise par les autorités routières, citant à titre d’exemple l’interdiction de passage sur les ponts du RN4 de certains camions dépassant les 19 T et les 44 T pour les camions remorques. lire la suite…

Accident à Taolagnaro : 4 morts et 5 blessés

Les accidents de route se succèdent à un rythme effrayant. Pire, ils sont tous mortels. Des dispositions s’imposent et les autorités compétentes s’y attellent. Il en est ainsi de l’obligation de visite technique imposée aux véhicules.

Un accident s’est produit samedi dernier dans la Région Anosy, entre Mahatalaky et Taolagnaro, ayant fait 4 morts et 5 blessés. lire la suite…

CENI : L’heure est à la vérification des listes électorales

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) lance une campagne de vérification des listes électorales. Cette opération rentre dans le cadre des préparatifs des élections nationales prévues pour 2018. «L’inscription sur les listes électorales est définitivement arrêtée le 15 avril 2017 et les listes sont actuellement disponibles auprès des Fokontany», a fait savoir Me Hery Rakotomanana, président de la CENI lors d’une conférence de presse d’hier à Alarobia. lire la suite…

Jeunes HVM : Au chevet des personnes âgées de Marohoho

Les jeunes du parti Hery Vaovao hoan’i Madagasikara ont procédé mardi dernier à une remise de don aux personnes âgées du fokontany de Marohoho. Une occasion pour ces jeunes militants politiques de témoigner de leur engagement dans les œuvres sociales et de venir en aide aux plus démunis. Cette fois, une centaine de septuagénaires ont reçu chacun une couverture et des produits de première nécessité. lire la suite…