Samedi 24 Juin 2017

Banque La CA-BNI change de main

L’affaire BNI a fait couler beaucoup d’encre depuis l’an dernier. Orlando Robimanana, Directeur Général du Trésor, s’est opposé à sa cession, mais celle-ci a fini par avoir lieu. lire la suite…

Bruxelles : Les points forts du séjour du Président malgache

Impact politique au niveau de l’opinion de l’Union européenne, préparation de Madagascar au 11ème FED, confirmation de la lutte contre toute forme de trafic illicite dont celui de bois de rose, rencontre avec François Hollande, avec des hauts responsables espagnols et britanniques… La préparation technique du séjour du Chef de l’Etat malgache s’est déroulée avec beaucoup de sérieux et d’application hier après-midi dans les locaux de l’ambassade de Madagascar à Bruxelles. lire la suite…

Nomination du PM : «Un consensus trouvé», selon le Gal Ranto Rabarisoa

La désignation du futur Premier ministre reste  toujours au cœur des débats. Le  numéro un du Conseil Militaire pour la Défense Nationale (CMDN), le Gal Ranto Rabarisoa, a fait comprendre qu’une entente a été trouvée quant à la désignation du futur Premier ministre. lire la suite…

Croix Rouge Malagasy : Un nouvel entrepôt à Ambohimanambola

la Croix Rouge Malagasy ne ménage pas ses efforts et ne lésine pas non plus sur les moyens de venir en aide aux sinistrés des catastrophes naturelles, dont les cyclones qui sont les plus dévastateurs en cette saison. lire la suite…

BNGRC :  237 sinistrés à Mahajanga

Hellen a frappé fort. Elle a fait de nombreuses victimes, notamment dans le district de Mahajanga. Le BNGRC prend immédiatement ses responsabilités. lire la suite…

Trophée Ma-HERY : Julien Rafaralahisoa : le kick boxing dans le sang

On peut être un grand combattant sans pour autant avoir un caractère agressif dans la vie quotidienne. Julien Rafaralahisoa en est une preuve vivante. lire la suite…

Airtel Madagascar : Rencontre dirigeants – distributeurs

Comment améliorer les services offerts aux clients et aux abonnés ? La question a été posée durant les 2 jours de réunion des responsables d’Airtel Madagascar et des distributeurs de toute l’île, au Louvre d’Antaninarenina. lire la suite…

Hôpital luthérien d’Ambohibao :  Chirurgie collective de la cataracte pour lutter contre la cécité

Le service Ophtalmologie de l’hôpital luthérien d’Ambohibao effectue actuellement une opération de chirurgie collective de la cataracte au profit de 70 patients. Cette opération gratuite est le fruit de son partenariat avec la fondation sud-coréenne « Sung Joo Fund International ». lire la suite…

Edition du 31 Mars 2014

edition du 31-03-2014

Premier ministre  :  Le MAPAR et le GPS proposent un nouveau nom

Après presque deux mois de bras de fer, le MAPAR et les indépendants du GPS ont fini par choisir la solution «douce», celui de proposer un nouveau nom de PM…

Le groupement politique Mapar a annoncé, hier, avoir changé sa proposition concernant le nom du nouveau Premier Ministre. Dans une conférence de presse organisée au Roxy Antaninarenina, les membres du bureau politique de ce groupement fondé par Andry Rajoelina ont avancé que le nom a été déposé auprès de la Présidence de la République et attend d’être validé. Une proposition qui avait été cautionnée par le Groupe Parlementaire Spécial (GPS), un groupe parlementaire qui a proposé le même nom de PM que celui du Mapar, au mois de Février dernier. Aucun nom n’a, par contre, été révélé par les membres du bureau politique.

Gouvernement

Le Mapar a, par l’occasion, déposé à Ambohitsorohitra une liste de noms des membres du gouvernement issus de sa formation. Le communiqué de cette entité qui regroupe 49 députés au sein de l’Assemblée Nationale précise que cette liste a été élaborée avec le GPS.
Selon certains députés issus du Mapar, une quinzaine de noms seraient inscrits dans cette liste de ministrables.
Cette décision de revirement du Mapar serait le fruit de la rencontre entre Hery Rajaonarimampianina, le Président de la République, et Andry Rajoelina, le fondateur de cette formation politique. En tout cas, les dirigeants du Mapar espèrent bien que, cette fois, le nom du nouveau PM sera celui qu’ils avaient proposé.

Marc A.

De la patience

 à moins d’un revirement de dernière minute, la nomination du nouveau Premier ministre ne sera pas pour ce jour, juste avant le départ du président de la République pour Bruxelles. Rien ne presse, même si beaucoup reste à faire. En fait, les chantiers doivent attendre la formation du nouveau gouvernement.
Pour beaucoup, le nouveau président, après une courte période de flottement au début de son mandat, commence à développer son jeu. Avec l’appui assuré de la communauté internationale et des bailleurs de fonds, il avance petit à petit ses pions et assure ses arrières. L’information qui est tombée hier en est la preuve : après des mois de bras de fer, le MAPAR qui se targue de détenir la majorité à l’Assemblée nationale a fini par obtempérer et donné un autre nom que celui pour lequel il insistait. La patience et la guerre d’usure engagées  par le PRM ont donné leur fruit.
Autre fait de la semaine également et une victoire du président, même si la séparation des pouvoirs est bien inscrite dans la Constitution, la décision de la Haute Cour Constitutionnelle d’invalider les élections à l’Assemblée nationale, handicapant d’un coup la domination du MAPAR. Tout est à refaire. Quand ? Patience.
Le président de la République et sa délégation sont revenus des Etats Unis et de la France avec des promesses d’aide dont une partie a déjà été adoptée et signée avec la Banque Mondiale. Ce jour, il s’envolera pour Bruxelles où il est très attendu (voir article de notre envoyé spécial JER) pour, sûrement, d’autres projets et financements de l’Union européenne. Le renouveau est en route. La réalisation est pour bientôt. Patience.
En attendant, la garde locale est en place avec le Premier ministre Jean Omer Beriziky à sa tête. Son équipe, dans son intégralité, expédie les affaires courantes, mais doit également affronter les aléas du quotidien. Nous sommes encore en pleine période cyclonique, et le météore qui s’annonce à l’Ouest de Madagascar est loin d’être un enfant de chœur. Avec des rafales de vent atteignant les 300 km/h qui l’accompagnent, « Hellen » n’a rien d’une belle… et menace d’anéantir tout sur son passage dès ce jour. Les mesures à prendre ne peuvent pas attendre. Il faut des réactions rapides. Dans ce cas, plus particulièrement, la patience n’a pas sa place. La patience a ses limites, comme dit la chanson…