Jeudi 26 Avril 2018

Développement : SEM Sanchez Benedito Gaspar dans le sud pour constater les projets financés par l’UE

 

La ville de Taolagnaro a accueilli, du 4 au 7 novembre dernier, Joseph Martin Randriamampionona ministre de l’Elevage ainsi que la délégation de l’Union Européenne, conduite par SEM Sanchez-Benedito Gaspar, ambassadeur de l’UE à Madagascar. Cette visite a été une occasion pour le Représentant de l’UE de visiter les projets financés par cette institution européenne ? notamment les projets relatifs au développement de Madagascar. lire la suite…

Santé : Le service pédiatrique de l’HJRB rénové

 

Les infrastructures sanitaires rénovées, du Service pédiatrique de l’hôpital Joseph Raseta de Befelatanana, Mahamasina, ont été inaugurées de manière officielle hier, en grandes pompes.
Le coût total du chantier, à l’initiative de l’association Miandra, en collaboration avec de nombreux partenaires, est estimé à plus de 73 millions d’Ariary. Il a été financé par les fonds propres de l’association, pour plus de 19 millions d’Ariary, et par une subvention de la Fondation JM Bruneau à hauteur de 22 millions d’Ariary et aussi, grâce à la contribution financière du Conseil Régional Île-de-France pour plus de 32 millions d’Ariary. lire la suite…

MEN : 25.000 enseignants à recruter avant juin 2015

 

Les autorités dont le ministère de l’Education nationale tient les promesses formulées dans le domaine de l’éducation. Outre l’enrolement de 10.000 enseignants FRAM dans les rangs des fonctionnaires, un vaste recrutement aura également lieu d’ici peu. lire la suite…

Concours : “Avant-Après” Face painting de TELMA Le grand gagnant est Navalona Mahefa Rabenja

 

Succès total du concours Avant-Après Face Painting, organisé par TELMA dans le cadre de la célébration d’Halloween. Comme son nom l’indique, le principe était de transformer une photo « normale » en plus effrayante, Halloween oblige. Et à ce jeu-là, ce fut Navalona Mahefa Rabenja qui a été le plus fort… Cet élève de Terminale a ainsi remporté la somme de 200 000 Ariary via MVola avec près de 1933 inscriptions « J’aime » sur son compte Facebook. Il s’est maquillé en Zombie !. lire la suite…

Airtel Fun Qui’zz  : 14 La voiture neuve à Jacques Randrianarison

 

Le jeu Fun Quizz 14, organisé par Airtel Madagascar a pris fin hier avec la remise du gros lot au vainqueur, au siège de l’opérateur, à Ankorondrano. Jacques Randrianarison fut donc l’heureux élu. Cet abonné est reparti au volant de la voiture flambant neuve. Maixent Bekangba, Directeur Général d’Airtel Madagascar, en personne, a remis à mains propres les clés du nouveau véhicule à son propriétaire. Jacques Randrianarison s’est montré plus qu’heureux à l’issue de cette cérémonie. D’autant plus qu’il avait déjà gagné 2 scooter aux précédentes éditions de ce jeu Fun Quizz. lire la suite…

Littérature : Titane présente “Le Revers de la médaille”

 

Titane, de son véritable nom Christiane Ramarozaka, artiste à multiples talents, a procédé à la présentation officielle de son autobiographie, intitulée « Le Revers de la Médaille » hier à l’hôtel Colbert d’Antaninarenina. lire la suite…

Edition du 07 Novembre 2014

edition du 07-11-2014

ACM : Les 4 employés observent une grève de la faim

L’affaire «retour inopiné de Marc Ravalomanana» aura entraîné des incidences plus ou moins graves, pour n’en citer que l’arrestation, justifiée ou non, des 4 employés de l’Aviation Civile de Madagascar.

Les quatre employés de l’ACM, suspectés de complicité dans l’affaire du retour inopiné de Marc Ravalomanana, ont observé une grève de la faim depuis jeudi 05 novembre dernier, a fait savoir leur avocat, dans une conférence de presse tenue hier à Tsiazotafo. Par ce geste, ils veulent démontrer qu’ils ne sont en aucune façon impliqués dans ce dossier.
Rakotoniaina Solofo Désiré, Rakotoarisoa Vonjy, Randriamihaja Mamy Haingo ne sont autres que des gardiens de l’aéroport d’Antsirabe. Quant au dénommé Rafanomezantsoa Mahery, il est responsable de l’ACM d’Antsirabe. Ces 4 individus sont placés sous mandat de dépôt à Antsiranana depuis le 23 octobre dernier à l’issue de leur première comparution devant les juges.
Me Noro Rabemananjara, chargée de la défense de ces employés de l’ACM, a précisé que la décision d’incarcérer ses clients n’est pas fondée. Ceci dans la mesure où aucun chef d’inculpation n’a été porté à leur encontre.
Selon les explications apportées par Me Noro Rabemananjara, le dossier serait lié avec l’affaire Marc Ravalomanana. Elle a précisé que Marc Ravalomanana, le présumé auteur principal, n’a commis aucune infraction ni délit, que les juges ont refusé de le juger et qu’il n’a même pas fait l’objet d’audition. « S’il n’y a aucun chef d’inculpation pour Marc Ravalomanana, pourquoi mes clients auraient-ils été auditionnés, puis placés sous MD ? », s’est-elle insurgée.
Me Noro Rabemananjara réclame, par conséquent, la libération immédiate de ses clients.
Aux yeux de l’avocat de la défense, le procès intenté contre ses clients constitue une violation des droits de l’homme ainsi qu’une violation du droit de la défense. En effet, ses clients n’avaient même pas bénéficié du droit d’être assistés par un avocat durant l’enquête préliminaire… Leurs familles parlent même de « séquestration » dans la mesure où elles ne sont même pas autorisées à rendre visite aux prévenus.
Me Noro Rabemananjara note que si l’on suit la logique de la hiérarchie, l’enquête devra passer, en premier lieu, au niveau de la Direction Générale de l’ACM. Or, dans cette affaire, c’est le DG de l’ACM qui avait introduit la requête contre ses propres employés.
En conclusion, Me Noro Rabemananjara estime que la poursuite de ces quatres personnes, impliquées dans l’affaire de retour au pays de Ravalomanana, n’est qu’une grande mascarade.

Vola R

Quand le logement va…

Quand le bâtiment va, tout va. Est-ce vrai pour le cas de Madagascar ?  On assiste en ce moment, notamment dans les grands centres urbains, à une course effrénée entre les constructions modernes et les constructions de taudis… C’est dire combien le débat est d’actualité.
Comment permettre aux millions de Malgaches la possibilité d’avoir accès à la propriété immobilière ? Quid du droit au logement décent ?… Les opérations « logements économiques » n’ont pas eu le grand succès escompté. Question de ciblage. Les cadres moyens ne les trouvent pas attrayants. Les petits salaires n’ont pas suffisamment de revenus pour s’en offrir.
Autrement, il faut une politique de logement aussi concrète, réaliste qu’efficace. C’est-à-dire une politique qui sait pertinemment que le Malgache moyen ne dispose de revenus suffisamment élevés pour acheter une habitation décente. Toutes les opérations immobilières, lancées jusqu’ici, ne concernent qu’une frange de clients. Des clients qui disposent d’argent, justement.
Le Gouvernement pense mettre en place, d’ici début 2015, un Fonds social de l’Habitat. C’est, en quelque sorte, une contribution de l’Etat pour aider ceux qui souhaitent acheter des maisons. Le montage de ce projet est en train de se réaliser actuellement. Ce sera mieux si l’Etat se porte garant de l’éventuel contrat d’achat entre le promoteur et le client. On sait tout simplement que les constructions se feront sur des terrains domaniaux.
Il est peut-être judicieux et opportun de parler de l’urbanisme. Du moins, dans la Capitale. Les constructions ont une bonne santé. Les maisons et autres immeubles poussent ici et là. Nous avons besoin d’un plan d’urbanisme sérieux et qui tient compte des enjeux dans les 20 prochaines années. Autrement dit, cela concerne une génération qui se forme en ce moment. Et ça, c’est un autre débat.

Logement décent pour chaque malgache : Le PM confirme ce projet présidentiel

Plusieurs promesses ont été faites par les autorités dont le Président de la République. Parmi celles-ci, la réalisation du projet Logement décent. Le droit au logement décent fait d’ailleurs partie des droits fondamentaux de tous les citoyens. lire la suite…

HCC : Jean-Eric Rakotoarisoa officiellement investi Président

 

Jean Eric Rakotoarisoa, le nouveau Président de la Haute Cour Constitutionnelle, a pris officiellement ses fonctions au début de cette semaine. La passation de service qu’il a effectué avec Ramanoelison Rabendrainy, Haut Conseiller Doyen de cette institution s’est tenue le 3 novembre dernier en présence de ses confrères de la HCC et des responsables de l’administration. Le nouveau Président de la HCC a reçu cette semaine les félicitations de Gianni Buquicchio, Président de la Commission de Venise du Conseil de l’Europe. lire la suite…