- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

CENI : Une vingtaine d’agents remerciés pour conflit d’intérêt

La décision a été prise suite à une enquête menée par la commission électorale nationale indépendante et il a été prouvé que des immixtions ont été établies entre les candidats aux législatives et ces agents électoraux.

L’impartialité, l’intégrité et la neutralité sont des mots maîtres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Pour ce faire, la CENI a réagi de manière ferme et rapide dans le cas de ses agents dans les démembrements de la commission au niveau des Commissions Electorales de District (CED) et les Commissions Electorales Régionale. Une vingtaine de ces membres ont été limogés cette semaine, nous a confié Thierry Rakotonarivo, Vice-président de la commission. La décision a été prise suite à une enquête menée par la commission et il a été prouvé que des immixtions ont été établies entre les candidats aux législatives et ces agents électoraux. «La CENI sera intransigeant sur la question de la neutralité», a martelé le Vice-président de cet organe de gestion électorale. C’est d’ailleurs par rapport à ce cas que Thierry Rakotonarivo a appelé les candidats et les acteurs du processus électoral à éviter toute forme de pression à l’endroit de la CENI. «Les pressions, il y en a et sous plusieurs formes. Mais tant qu’il y aura des tentatives, la CENI ne tolèrera pas au nom de la neutralité», a-t-il souligné. «Il est malheureux de constater que des candidats aux législatives et non pas un député élu font pression et intimident un agent électoral des démembrements de la CENI», a-t-il déploré.
En ce qui concerne l’existence de précampagne dans plusieurs endroits du pays dans le cadre des législatives du 27 mai, Thierry Rakotonarivo n’a pas caché sa consternation. Certains candidats s’adonnent à des activités préélectorales selon ses dires, toutefois le vide juridique actuel peut prêter à confusion la situation. En revanche, si les faits sont avérés, notamment la publication d’affiches mettant en relief des signes de cadres cochés, la disqualification peut s’appliquer. Toutefois, la Haute Cour Constitutionnelle demeure la seule institution habilitée à juger les contentieux électoraux. Les plaintes remises à la CENI, aux démembrements de la CENI ou auprès des tribunaux seront centralisées auprès de la HCC, nous a confié notre interlocuteur.

Marc A.

 


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/ceni-une-vingtaine-dagents-remercies-pour-conflit-dinteret/

Copyright © 2014 . All rights reserved.