Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo : Célébration du 100e anniversaire

1920 – 2020, la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo célèbre cette année ses 100 ans d’existence, une longévité qui montre que cet établissement d’appui au secteur privé est une structure pérenne. Dans l’accomplissement de ses missions, elle met en œuvre des projets visant à aider et à développer les activités des opérateurs économiques et des entreprises de la région d’Analamanga, quelle que soit leur taille et quel que soit leur secteur d’activités. La CCIA travaille de concert avec des partenaires techniques et financiers, tant nationaux qu’internationaux tel qu’il a été précisé hier au cours du lancement du centenaire. Ses ressortissants jouissent d’accompagnement en entreprises, de formation professionnelle, d’informations économiques et stratégiques, de plateforme d’échange entre l’administration publique et les entreprises et de divers conseils comme la recherche de financement. Nul besoin de rappeler que la CCIA est partenaire du projet Fihariana.

Protection des patrimoines

Outre sa mission originelle qui est d’apporter un appui au secteur privé, l’on peut citer parmi les réalisations de la CCIA, la mise en place de l’ESTI avec le Goticom et l’AFD ou encore celle du Centre d’Arbitrage et de Médiation de Madagascar. La présidente de la CCIA Joséphine Andriamamonjiarison a également mis l’accent sur la protection du patrimoine de la Chambre du Commerce et d’Industrie d’Antananarivo. «Autrefois, toute la route des hydrocarbures appartenait à la Chambre de Commerce et d’In­-
dus­trie. Nous n’avons pas ménagé nos efforts pour protéger le patrimoine res­tant ». Les magasins géné­raux de la douane à Antanimena font également partie de ce patrimoine de la CCIA.

Protection des patrimoines

Outre sa mission originelle qui est d’apporter un appui au secteur privé, l’on peut citer parmi les réalisations de la CCIA, la mise en place de l’ESTI avec le Goticom et l’AFD ou encore celle du Centre d’Arbitrage et de Médiation de Madagascar. La présidente de la CCIA Joséphine Andriamamonjiarison a également mis l’accent sur la protection du patrimoine de la Chambre du Commerce et d’Industrie d’Antananarivo. «Autrefois, toute la route des hydrocarbures appartenait à la Chambre de Commerce et d’In­-
dus­trie. Nous n’avons pas ménagé nos efforts pour protéger le patrimoine res­tant ». Les magasins géné­raux de la douane à Antanimena font également partie de ce patrimoine de la CCIA.

Manifestations

La Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo, actuellement présidée par Joséphine Andriamamonjiarison prévoit de nombreux événements tout au long de cette année pour ne citer qu’un reboisement, une cérémonie d’inauguration des bâtiments de l’ESTI à Antanimena, une soirée de gala d’ouverture. Le bâtiment rénové du siège à Antaninarenina sera également inauguré, et un espace coworking sera également lancé. Et la liste n’est pas exhaustive. Telma est l’une des premières entreprises à proposer leurs services pour accompagner la Chambre Consulaire tout au long de cette célébration, en qualité de sponsor officiel. S’agissant des perspectives d’avenir, la CCIA a pour objectif principal de consolider et développer davantage ses activités par des innovations devenues nécessaires en raison de l’évolution de l’environnement des affaires et de l’entrepreneuriat, tant au niveau régional, national qu’international. Nous en reparlerons.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.