CNGIZC : Atelier d’élaboration du profil national des risques

Dans le cadre du projet conjoint ISLANDS-COI/UNISDR pour l’élaboration d’un profil national des risques, le Comité National pour la Gestion des Zones Côtières (CNGIZC) a organisé un atelier, hier à Andrainarivo.
Fenohery Rarivoarivelo Randrianantenaina, Point Focal National ISLANDS-MADAGASCAR /COI, n’a pas manqué de préciser que l’appui apporté par le projet Islands et la Commission de l’Océan Indien a permis de collecter les données sur les risques et les catastrophes naturelles (cyclone, inondation, feu de brousse, invasion de criquets…). L’élaboration d’un profil national des risques  arrive à point nommé pour la planification au niveau national, régional et au niveau des districts. Ledit profil est aussi nécessaire pour l’élaboration de la stratégie nationale de déve­loppement durable.
Faut-il rappeler que le projet Islands veut favoriser le développement durable des petits Etats insulaires en Afrique orientale et australe ainsi que dans l’Océan Indien ? Le mécanisme de protection financière contre les dommages climatiques et les catastrophes naturelles est l’un de ses quatre projets phares.
L’atelier était ainsi une occasion de présenter aux intervenants dans le domaine des gestions des risques et des catastrophes les données de base consultables dans les logiciels « Desinventar » et « Capra ». Ces logiciels ont été conçus pour la production des inventaires nationaux venant des données historiques sur les pertes causées par les catastrophes liées aux risques naturels et pour la production des données probabilistes. Ces collectes de données combinées ont conduit à l’élaboration du profil national des risques avant de pouvoir aboutir à une définition des mécanismes de transfert et de financement des risques et à l’intégration de l’adaptation climatique ainsi que de la réduction des risques de catastrophes dans l’investissement public national du pays et le système de planification du développement.

C.R