- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

Commerce électronique : Préparation assez faible pour Madagascar

Le commerce électronique est important pour les pays les moins avancés, puisqu’il permet d’exporter plus, davantage de marchés et ce de façon plus durable. Madagascar, cependant, semble être à la traîne et il importe d’y pallier.

“La préparation de Madagascar pour le commerce électronique est assez faible”, de l’avis de Paul Baker, Consultant international, Section de la Politique des technologies de l’Information et de la Communication au niveau de la Conférence des Nations-Unies pour le Commerce et le Développement ou CNUCED.“Madagascar fait partie des 20 pays les plus en retard sur le continent africain, en matière de déploiement du commerce électronique“ a-t-il indiqué au cours d’une Conférence de presse organisée par le Ministère du Commerce et de la Consommation, en collaboration avec le Comité de Pilotage pour le Développement du Commerce Electronique, la CNUCED et la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antananarivo.
Une évaluation de l’état de préparation de Madagascar pour le commerce électronique est actuellement en cours si 7 évaluations ont déjà été finalisées dans d’autres pays moins avancés. Les évaluations de la CNUCED sur l’état de préparation au commerce électronique aident les PMA à évaluer leur position. Dans chaque domaine d’intervention-clé, les difficultés les plus importantes en matière de préparation sont identifiées pour être ensuite abordées à travers des partenariats entre le Secteur public et le Secteur privé.
L’objectif est ainsi d’aider le Pays à faire le point sur ses capacités en matière de TIC et de commerce électronique et de formuler une stratégie pour surmonter les obstacles à la croissance du commerce électronique. Selon les précisions apportées par Gil Razafintsalama, du Comité de Pilotage pour le Développement du Commerce Électronique, le cadre juridique est déjà instauré à Madagascar avec la Loi sur le commerce électronique et la Loi sur le paiement électronique. Néanmoins des difficultés résident en ce qui concerne le paiement et les livraisons des marchandises. Ce responsable estime que la «Paositra malagasy» a un rôle majeur à jouer. Les discussions qui auront lieu cette semaine dans le cadre de la mission de la CNUCED porteront ainsi sur l’évaluation du commerce électronique et la formulation de stratégie, l’infrastructure et les services liés aux TIC, la logistique du commerce, les paiements, le cadre juridique et réglementaire ou encore le renforcement des capacités et l’accès au financement dans le commerce électronique.
Des sessions spécifiques pour les secteurs à fort potentiel dans le commerce électronique (tourisme…) tout comme des réunions bilatérales avec des hauts fonctionnaires et des partenaires du développement auront lieu.

C.R

 


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/commerce-electronique-preparation-assez-faible-pour-madagascar/

Copyright © 2014 . All rights reserved.