- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

Conseil d’Administration du FMI : Approbtion d’un décaissement de 44,25 millions USD

 Madagascar est sur la bonne voie, avait annoncé il y a quelques jours, Patrick Imam, Représentant du Fonds Monétaire International. C’est confirmé si l’on tient compte de la troisième revue de la Facilité Élargie de Crédit. Cela donne lieu à un quatrième décaissement dans le cadre de ce programme.

“Le Conseil d’Administration du FMI a achevé le 11 juillet 2018, la 3ème Revue du Programme appuyé par la Facilité Élargie de Crédit (FEC) en faveur de Madagascar. Cet achèvement permet le décaissement immédiat de 31,43 millions de DTS soit 44,25 millions de USD, portant ainsi le total décaissé à 156,26 millions de DTS (220,02 millions de USD)”. C’est en ces termes que s’est exprimée hier devant la presse Vonintsalama Andriambololona, Ministre des Finances et du Budget. Cette somme sera injectée à la Banky Foiben’i Madagasikara pour soutenir la balance de paiement.
D’autres partenaires techniques se sont décidés à emboiter le pas au Fonds Monétaire International. La Banque Mondiale débloquera 100 millions USD, l’Union Européenne 15 millions d’Euros et la Banque Africaine de Développement 10 millions de DTS. Une grande partie de ces financements seront décaissés durant ce troisième trimestre de l’année si le reste est prévu être débloqué avant le mois d’octobre prochain toujours selon les précisions du grand argentier.
La décision du Conseil d’Administration du FMI trouve sa raison d’être dans la poursuite des efforts déployés par Madagascar dans la mise en œuvre des réformes appuyées par le programme FEC. En 2017, la croissance économique est demeurée solide, en dépit de la sécheresse, du cyclone et de l’épidémie de peste que le pays a subis. Tous les critères quantitatifs ont été atteints avec des marges considérables pour la majorité. Les différentes réformes faisant l’objet de repères structurels ont été réalisées.
Quant à la mise en œuvre du mécanisme de fixation de prix du carburant, le Gouvernement a continué à respecter les principes en n’accordant aucune subvention aux pétroliers. La mise en œuvre de ce mécanisme constitue d’ailleurs l’un des défis majeurs à relever au cours de cette année 2018, avec l’amélioration des performances de JIRAMA. D’autres réformes seront également à entreprendre afin de progresser dans la mobilisation des recettes fiscales, l’amélioration de la composition et de la qualité des dépenses budgétaires, le renforcement de la gouvernance économique et de la lutte contre la corruption…pour ne citer que cela. L’on attend toujours l’adoption du projet de loi sur le recouvrement des avoirs et celle du projet de loi portant lutte contre le blanchiment de capitaux.
Ces reformes seront évaluées lors de chaque mission de revue semestrielle. L’achèvement de la revue du programme FEC pour la 3ème fois consécutive témoigne de l’engagement fort du Gouvernement dans la mise en œuvre de l’ensemble du programme de réformes du pays.

C.R

 


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/conseil-dadministration-du-fmi-approbtion-dun-decaissement-de-4425-millions-usd/

Copyright © 2014 . All rights reserved.