Conseil des ministres exceptionnel : Madeleine Ramaholimihaso, nouveau Grand Chancelier

Pour que la cérémonie de prestation de serment soit effectuée dans les normes, il requiert la présence d’un Grand Chancelier notamment pour la remise de la décoration du nouveau Président de la République.

La remise de la décoration du nouveau Président de la République se fera dans la tradition que demande le rituel républicain. Toutefois, il a fallu tenir un conseil des ministres exceptionnel hier pour assurer la légalité de la cérémonie de ce jour. Ainsi, Madeleine Ramaholimiaso a été nommée Grand Chancelier de la République de Madagascar. Celle qui va ainsi remettre au Président Andry Rajoelina le titre de Grand Maitre de l’Ordre National. Une décoration qui se caractérise par le Grand Collier de l’Ordre. Un collier en or massif de 24 pièces dont 12 médaillons d’une réduction de Croix de l’Ordre posée sur un socle rayonné alternant avec 12 motifs reproduisant le sceau de la République de Madagascar. Et pour marquer cette distinction en tant que Grand Maitre de l’Ordre, le nouveau Président de la République sera décoré d’une croix de l’Ordre ainsi que d’un Grand Cordon.
Le conseil des ministres d’hier, dirigé par le Premier Ministre Christian Ntsay a été le fruit d’une longue démarche. Le Chef du gouvernement devait ainsi saisir la Haute Cour Constitutionnelle avant de prendre cette initiative. C’est après l’aval de ladite cour que les membres du gouvernement se sont réunis à Mahazoarivo hier après midi pour ce faire. A noter que le dernier Grand Chancelier en la personne d’Etienne Ralitera était décédé au mois d’octobre. Le Président de la République par intérim n’avait pas le pouvoir de nommer un autre Grand Chancelier puisqu’il n’avait pas ce pouvoir comme le prévoyait la Constitution en vigueur. Ce qui a fallu une exception et une validation par la HCC pour y arriver. Force est de constater tout de même qu’un conseil des Ministres se doit être présidé par un Chef d’Etat. Y a-t-il une violation des principes courants ?

Marc A.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.