CUA / PSPHP : Don aux 52 familles victimes de l’incendie à Anosibe Andrefana I

La Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) et la plateforme Private Sector Human Platform (PSHP), regroupant les entreprises partenaires de la CUA, ont procédé hier à une remise de dons auprès des 52 familles de sinistrés, victimes de l’incendie du 28 août 2019 dernier, survenu dans le fokontany d’Anosibe I. Les principaux bénéficiaires se sont ainsi vus octroyer un «kit de vivre» compose de riz, de mercuriales, d’huile alimentaire, ainsi que de savons, un «Kit scolaire» comprenant des cahiers, des crayons, des règles, de stylos de couleurs ainsi que des crayons de couleurs. Les généreux donateurs ont également saisi cette occasion pour remettre un «kit de santé» au profit des 52 familles de sinistrés. Ce dernier kit est notamment constitué de médicaments tels que de la Bétadine, du Combimal ainsi que de l’Actapulgite. Le dispatching des dons a été placé sous la bienveillance de la mairie du 4ème arrondissement. Le 2ème adjoint au maire, Andry Razafindrakoto, qui a représenté le maire à l’issue de cette cérémonie de remise de dons, a annoncé que la CUA ainsi que ses collaborateurs se sont engagés à aider les victimes à surmonter la situation. Il s’agit par la même occasion de leur donner les moyens nécessaires leur permettant de reprendre progressivement leurs activités quotidiennes.
Andry Razafindrakoto a indiqué qu’il ne s’agit que d’une première vague de don et que la CUA prévoit de revenir dans les prochains jours afin de poursuivre les activités initiées.
Le député du 4ème arrondissement, Emilien Ramboasalama, a honoré de sa présence cette cérémonie de remise de dons.

L.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.