- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

Eau potable : “La décentralisation de la distribution est une priorité”, selon le PRM

L’eau potable est un besoin vital. Cependant, bon nombre de la population malgache n’ont toujours pas accès à l’eau potable à cause de l’absence d’infrastructure appropriée. Un grand projet en ce sens est en vue.

La décentralisation des centres d’approvisionnement en eau potable pour Antananarivo, et sa grande banlieue, fait partie des projets structurants lancés depuis quelques années par le Gouvernement, à travers la Jirama. En effet, si Mandroseza était, jusqu’ici, le seul centre en service, trois nouvelles unités ont été créées, à Ambatofotsy Avaradrano pour la zone Nord-Est de la Capitale, d’une capacité de 2.400 m3 par jour ; à Faralaza, Talatamaty pour l’Ouest 9.600 m3 ; et enfin à Ankadivoribe, 2.400 m3/jour pour le Sud, l’Atsimondrano. L’existence de ces stations permet désormais l’autonomisation de l’approvisionnement en eau potable des quatre zones d’Antananarivo, a indiqué le Président de la République hier au cours d’une visite effectuée à la station de Mandroseza et d’Ankadivoribe. S’adressant aux habitants d’Ankadivoribe, il a précisé que la réalisation de projets structurants contribue énormément à l’amélioration des conditions de vie de tous les habitants, et c’est l’esprit même de la Vision Fisandratana 2030, car tous les projets réalisés répondent parfaitement aux aspirations des populations à la base. A noter que le financement du projet d’approvisionnement en eau potable à Ankadivoribe s’élève à 5 milliards d’ariary, dont 60% ont été assurés par l’État, à travers la Jirama, et plus de 30% par le Gouvernement Britannique.

Un grand projet en vue

Si la production d’eau dans le Grand Tana est une chose, leur transport jusqu’au ménage en est une autre. Cela est d’autant plus compliqué avec les infrastructures vétustes. Le réseau de la Jirama comprend 1.100 km de conduites souterraines et certaines datent de 1920, a fait savoir Lantoniaina Rasoloelison, Ministre de l’Énergie et des Hydrocarbures.
Le Chef de l’Etat a annoncé l’existence d’un grand projet financé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et l’Union Européenne, visant à augmenter la capacité de Mandroseza, et incluant également la rénovation des 350 km de conduites du réseau de distribution. Il s’agit d’un projet de plus de 60 millions d’Euros, selon les précisions apportées par Hyacinthe Befeno, PCA de la Jirama. «Le retour de la bonne gouvernance au sein de la Jirama s’accompagne du retour de confiance des bailleurs», selon ce responsable. L’accord de financement relatif a déjà été signé et les audits sont en cours pour la mise à jour de certains paramètres. Selon les explications émanant du ministre de l’Energie et des Hydrocarbures, l’objectif de cette nouvelle construction étant de faire face à l’extension de la ville et de répondre aux besoins grandissants en eau potable de la population. Pour le moment, l’offre est suffisante par rapport à la demande.

C.R

 


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/eau-potable-la-decentralisation-de-la-distribution-est-une-priorite-selon-le-prm/

Copyright © 2014 . All rights reserved.