- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

Echauffourées à Maroantsetra : Les policiers incriminés suspendus provisoirement

Du fait d’un dérapage des forces de l’ordre, la situation à Maroantsetra est actuellement plus que tendue. Pointés du doigt par la population locale, les policiers incriminés ont été suspendus provisoirement.

Deux personnes ont trouvé la mort dans de circonstances troublantes et 13 maisons ont au total été incendiées, tel est le bilan d’une émeute ayant éclaté dans l’après-midi du samedi 06 avril 2019 dernier à Maroantsetra.
Selon les précisions qui nous ont été parvenues par un porte-parole de la population locale, le premier étant un élève en classe de 1ère du lycée Soafaniry et le second, un autre jeune âgé de 17 ans, originaire de Morarano Ambatondrazaka, qui figuraient parmi les émeutiers.
Notre source a ainsi raconté que la première victime aurait succombé suite à ses blessures, après avoir été torturé par les éléments de la police locale. Ce serait les éléments de la police locale eux même qui l’auraient emmené à l’hôpital samedi dans la matinée. Il aurait été appréhendé suite à une plainte pour vol déposée à son encontre par sa propre petite amie. Cet incident aurait suscité la colère et l’indignation auprès de la population locale, laquelle a décidé de se faire justice elle-même. Dans un élan de révolte, elle s’en est prise aux domiciles des policiers locaux en y mettant notamment le feu. Notre source a souligné que le climat est déjà délétère à Maroantsetra et pour cause, la police locale est désignée du doigt pour de nombreux faits d’abus.
Les forces de l’ordre ont été contraintes d’intervenir dans le but de restaurer la sécurité et disperser la foule. La stratégie adoptée ayant essentiellement été axée sur des tirs de dissuasion. Mal leur en a pris, un autre jeune aurait décédé après avoir reçu une balle perdue.
La dépouille mortelle de la première victime a déjà été récupérée par les membres de sa famille et rapatriée à son village d’origine. Une veillée funèbre a en outre été organisée au tranom-pokonolona de Maroantsetra en faveur de la seconde victime. La dépouille mortelle devrait rejoindre Toamasina avant d’être rapatriée à Ambatondrazaka.
En dépit d’un semblant d’accalmie, la situation demeure tendue à Maroantsetra suite à cet incident.

L.R

 


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/echauffourees-a-maroantsetra-les-policiers-incrimines-suspendus-provisoirement/

Copyright © 2014 . All rights reserved.