Electrification rurale : 80 centrales hydroliennes à installer

La nouvelle technologie peut être utilisée au service de l’électrification rurale, à travers l’hydrolienne. Elle pourra ainsi contribuer à augmenter le taux d’accès de l’électricité à Madagascar.

Quatre-vingts centrales hydroliennes seront mises en place dans tout Madagascar dans les prochaines années. Trois mois suffisent pour installer une centrale hydrolienne à Madagascar. L’ hydrolienne, technologie utilisée dans quatre pays du monde seulement, dont Madagascar, est une turbine hydraulique qui se sert de l’énergie cinétique des courants marins ou fluviaux, pour créer une énergie mécanique qui est ensuite transformée en électricité.
Immergée dans l’eau, la turbine hydraulique se compose d’un alternateur et d’une turbine. Cette dernière est reliée à un convertisseur qui transforme le courant variable en courant continu. Cette technologie est unique car elle est réalisable même à partir d’un petit barrage ou encore au fond de la mer. De plus, elle présente l’avantage d’être verte et non polluante et produit de l’électricité en continu. La puissance électrique produite peut être calculée à l’avance, grâce à la connaissance de la force des courants fluviaux. Et surtout, elle n’exige pas de travaux de génie civil importants, alors qu’elle peut produire en moyenne 2kW de puissances.
Amboarakely, un fokontany de la Commune d’Ambatolaona est la première localité du pays à bénéficier de cette centrale. La centrale produit environ 6kW pour la population locale qui compte 200 habitants. “Nous sommes satisfaits de l’existence de cette centrale dans notre localité car depuis, les problèmes d’insécurité ont été résolus et nous pouvons par conséquent, faire développer notre fokontany grâce à l’électricité. Les élèves peuvent eux aussi étudier en toute sérénité, même le soir” affirment les villageois.
Par ailleurs, cette centrale a également créé des emplois pour la population locale à savoir l’entrepreneuriat, les travaux liés aux soudures métalliques, les salons de coiffure, qui n’existaient pas encore auparavant. Vonjy Andriamanga, Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures, a visité cette centrale et a constaté de visu les avantages qui peuvent en découler, qui, en plus d’être simple et rapide, est peu coûteuse à réaliser. A noter que l’hydrolienne peut très bien être couplée avec d’autres domotiques, telles que des panneaux solaires.

Recueillis par C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.