Epilepsie : 28,8 pour 1000 habitants atteints

Si 50 millions de personnes dans le monde sont épileptiques, à Madagascar environ 20,8 pour 1 000 habitants sont touchés par cette maladie. Avec les traitements appropriés. Actuellement, bien que l’épilepsie ne puisse être guérie à 100%, il existe des traitements efficaces permettant de faire disparaître, ou du moins, réduire au minimum les crises d’épilepsie et les récidives.
70% des personnes atteintes de l’épilepsie qui suivent de traitement ne représentent plus aucune crise d’épilepsie. Et après deux à cinq ans de traitement, le médecin pourrait conseiller à des épileptiques de ne plus prendre des médicaments. Une chance pour 70% pour les enfants et 60% pour les adultes épileptiques.
L’épilepsie n’est pas contagieuse, et on peut la traiter. D’ailleurs les personnes atteintes de l’épilepsie peuvent vivre normalement si elles respectent l’avis et les recommandations des médecins.
A noter que seules les consultations des médecins peuvent déterminer qu’il s’agisse d’épilepsie, ils décideront ainsi de les transférer ou non à des médecins spécialistes en neurologie.
L’épilepsie est une maladie et non une possession démoniaque ou de sorcellerie. Il s’agit d’une maladie neurologique qui relève d’une activité électrique anormale du cerveau, se manifeste par des crises convulsives, mais cela peut également se manifester sous forme de courtes absences, d’hallucinations, de pertes de tonicité musculaire, etc., le tout, généralement de manière brève et brutale. Elle touche principalement les enfants, les adolescents et les personnes âgées, toutefois elle peut en réalité affecter des personnes de tout âge.
La journée internationale de l’épilepsie a été célébrée hier, à Fenerive- Est, c’est une occasion pour informer la population sur cette maladie. Des dépistages gratuits de l’épilepsie, du diabète et de l’hypertension ont marqué cette journée d’hier.

JemimaR

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.