EPP Avaradoha : 12% de taux de réussite au CEPE blanc

Un élève produit davantage et donne de meilleurs résultats scolaires avec le ventre plein.
Le taux de réussite qui a largement baissé n’a pas laissé indifférente le député élu dans le IIIème arrondissement de la Capitale.

Le taux de réussite à l’examen blanc du Cepe, qui s’est déroulé le 16 juillet 2019 dernier dans la capitale accuse une baisse inquiétante dans le IIIème arrondissement d’Antananarivo. Effectivement, selon les statistiques qui nous ont été fournies hier, il avoisine les 12%. La responsable de la Zone d’Action Pédagogique a révélé n’avoir jamais été confrontée à une situation pareille.
Dans l’optique de soutenir les potaches, la députée élue dans le IIIème arrondissement, Aina Rafenomanantsoa alias Anyah, a procédé hier au lancement du projet «Tohan’aina». Il ressort à l’issue de la cérémonie de lancement du projet à l’EPP d’Avaradoha, que «Tohan’aina» se traduit par la distribution régulière de goûter aux élèves des EPP de sa circonscription. Une manière au parlementaire élue sous les couleurs de l’IRD de contribuer à l’alimentation des élèves en classe de 7ème des 13 EPP bénéficiaires du projet, 2 fois par semaine. Aina Rafenomanantsoa est persuadée qu’un élève produit davantage et donne de meilleurs résultats scolaires avec le ventre plein. «L’initiative cadre avec le programme émergence du Président de la république, qui consiste à lutter contre la malnutrition», a-t-elle indiqué.
Il ne s’agit que d’une prémices puisque l’élue du IIIème arrondissement envisage d’étendre le projet «Tohan’aina» dans les CEG de sa circonscription.

L.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.