Faravohitra : Le tournage d’un film crée la panique

Un kidnapping, qui s’est produit hier, dans la matinée, dans une rue de Faravohitra, a soulevé un vent de panique non seulement chez les riverains, mais également en… haut-lieu. Selon les témoignages des passants, un adolescent, supposé être le fils d’un ministre et conduisant une voiture de luxe, a été pris à partie par un groupe d’individus. Ces derniers ont brisé le pare-brise du véhicule pour tenter d’extirper le jeune homme et le jeter dans un autre véhicule, après l’avoir encagoulé. Un coup de feu aurait même été tiré dans la foulée.
Les faits ressemblaient à s’y méprendre à un véritable rapt, un acte prémédité à l’avance tant et si bien qu’ils ont soulevé un vent d’affolement chez les riverains. Un témoin de raconter que les uns ont pris leurs jambes à leur cou, si d’autres se sont empressés de trouver un abri afin d’éviter de prendre… une balle perdue.
Joint au téléphone, un responsable de la Police nationale a indiqué ne pas avoir été mis au courant d’un tel événement, avant de confirmer, au cours d’une seconde conversation téléphonique qu’il s’agissait, en réalité, du tournage d’un scénario de film malgache. Notre responsable a révélé avoir également reçu un coup de téléphone de hauts responsables étatiques ayant manifesté leur inquiétude par cet incident.
Le scénario a été si bien interprété, les acteurs ont parfaitement joué leur rôle que les faits relèveraient presque de la réalité et ont induit en erreur les riverains et les passants.
Ce haut responsable de la Police nationale a en outre tenu à rappeler qu’un tel tournage, d’autant plus qu’il a été tourné en public, devrait requérir une autorisation préalable et que les autorités compétentes, et partant, les riverains, se devaient d’en être avisés à l’avance.

L.R

Imprimer Imprimer