- Madagascar Television - http://matv.mg -

Faute grave et violation de serment Thierry : Rakotonarivo menacé de destitution à la CENI

Les conséquences pourraient s’avérer des plus graves en ce qui concerne la CENI.
La déclaration faite par Thierry Rakotonarivo pourrait lui coûter son poste de vice-président.

Il y aurait-il de l’eau dans le gaz entre le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Hery Rakotomanana et son lieutenant, le Vice-Président de cette même institution, Thierry Rakotonarivo ? Le président de la CENI, Hery Rakotomanana, a effectivement déposé une saisine auprès de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) aux fins de destitution de Thierry Rakotonarivo pour faute grave et violation de serment, conformément à l’article 28 de la Loi n° 2015 – 020 du 19 octobre 2015.
La saisine de la HCC par Hery Rakotomanana n’est autre que l’application de l’article 28 de la Loi n°2015-020 du 19 octobre 2015, relative à la structure nationale indépendante chargée de l’organisation et de la gestion des opérations dénommée « commission électorale nationale indépendante ». L’article en question précise que « en cas de faute grave d’un membre de la formation permanente, la CENI qui en apprécie la réalité, peut prendre toutes les mesures utiles à son encontre, allant jusqu’à la saisine de la HCC pour l’engagement d’une procédure de destitution sans préjudice de poursuites pénales pouvant être exercées à son encontre. Les modalités d’application des dispositions du présent article sont fixées par le règlement intérieur ».
Les observateurs estiment que la mesure prise par le président de la CENI, Hery Rakotomanana, n’est autre que la conséquence logique de la « maladresse » commise par le Vice-Président de cette même institution, à l’issue d’une conférence de presse organisée le 28 février 2020 dernier, au siège de la CENI, à Alarobia, ayant trait à la présentation de son rapport intermédiaire de la révision annuelle de la liste électorale. Après une telle déclaration, la crédibilité de cet organisme en charge des élections a été soumise à rude épreuve, les critiques ont alors fusés de partout, l’opinion publique n’a pas manqué de manifester son indignation après que la CENI avait indiqué que la liste électorale actuelle contient 110 629 doublons. L’annonce faite par cette même institution, selon laquelle les investigations auraient permis de confirmer l’existence de deux noms pour un même numéro de CIN, concernant 1 162 512 noms inscrits dans la liste électorale controversée, n’aurait fait qu’ajouter de l’huile sur le feu.
La saisine de la HCC par Hery Rakotomanana, visant une personne en particulier, aura-t-elle un effet réparateur alors que l’opinion exige la dissolution totale de cette entité après une telle déclaration?

L.R


Article printed from Madagascar Television: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/faute-grave-et-violation-de-serment-thierry-rakotonarivo-menace-de-destitution-a-la-ceni/

Copyright © 2014 . All rights reserved.