Filère bovine : Le projet BOVIMA sur les rails

Des avancées. C’est le point de la situation que l’on peut faire du projet «Bonne Viande de Madagascar» ou BOVIMA qui revient en force pour mettre en place le premier parc d’engraissement et abattoir moderne à Madagascar. La société BOVIMA fait partie du groupe SMTP. Des précisions ont été apportées hier par son PDG, Danil Ismael.

Le projet Bovima, spécialisé dans l’abattage, la transformation, le conditionnement et la commercialisation des viandes carnées à Madagascar est sur les rails. «La mise en place des infrastructures est en cours et l’usine devrait être opérationnel en juillet ou août 2019», précise Danil Ismael, PDG du Groupe SMTP auquel fait partie la société Bovima.
Nul besoin de rappeler que cette société agroalimentaire, dirigé par Danil Ismaël bénéficiera, pour ce faire, de l’assistance technique de la Société Financière Internationale (SFI), membre du Groupe de la Banque Mondiale.Le contrat d’assistance a été signé en décembre 2017. Ce programme d’assistance technique, d’une durée de 4 ans, vise à faire de Bovima un opérateur de viande de calibre mondial s’approvisionnant en zébu et en ingrédients alimentaires provenant des communautés locales. Cela augmentera les revenus des agriculteurs du sud de Madagascar et les connectera avec les marchés mondiaux de la viande.
Bovima est un projet innovateur et transformateur qui prévoit d’exporter des produits de viande de haute qualité, créant ainsi une industrie compétitive pour Madagascar. Il fournira des services de vulgarisation aux agriculteurs locaux à Taolagnaro, améliorera les pratiques agricoles et diversifiera les revenus des paysans. Bovima génèrera des emplois et permettra ainsi de réduire l’insécurité. Danil Ismael a par ailleurs mis en exergue l’importance de l’amélioration génétique du zébu qui sera mise en œuvre par Bovima.
Si la majorité de la production est destinée à l’exportation, une partie sera destinée à une consommation locale, dans les grandes surfaces ou dans les restaurants.

SMTP, sponsor officiel de la FIA

«Un pays riche est celui dont le peuple est en auto-suffisance alimentaire». Force est de constater que Madagascar importe encore du riz, de la farine…et il importe d’inverser cette tendance. C’est pour contribuer au développement du secteur concerné que le Groupe SMTP a décidé d’être le sponsor officiel de la deuxième édition de la FIA qui se tient au Forello Expo Tanjombato. Danil Ismael estime par ailleurs que des mesures devraient être prises par l’État en ce qui concerne la fiscalité. Des produits comme le riz qui est un PPN ne devrait pas être concerné par la TVA.
Ce responsable n’a pas manqué de préciser que le groupe qu’il dirige achète des produits agricoles comme le maïs, le riz…par le biais de la société Agrival. Un autre projet du groupe SMTP est la société Agrikoba qui œuvre dans la production de semoule, du maïs concassé dégermé et de la farine. Nous en reparlerons.

Claudia R.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.