FITIBA : Priorité à la lutte contre l’insécurité et la corruption

La corruption constitue la principale cause de l’insécurité dans les régions de Bara composées par Ihorombe, Atsimo-Andrefana, Anosy, Atsimo-Atsinanana et Menabe. L’association FITIBA présidé par le commissaire de police Charly Nakany l’a annoncé, hier, lors d’une conférence de presse tenue à Andrefan’Ambohijanahary. Face à la recrudescence de l’insécurité dans certains districts, dont Betroka, cette association compte mener des actions pour lutter contre l’insécurité. Des descentes sur terrain sont prévues. «La corruption prive notre région d’une quantité importante des ressources locales dont les zébus, les ressources minières. Le moment est venu pour agir ensemble. Forces de l’ordre, fonctionnaires, unissons nous pour vaincre cette corruption et l’insécurité qui tuent la société Bara», a déclaré Charly Nakany, à l’occasion de la conférence d’hier.
La région de Bara est peu développée malgré les richesses de ses ressources naturelles. L’association FITIBA concentre ses efforts dans le développement. Construire les infrastructures économiques et sociales est indispensable à la création de la richesse économique et au développement de cette région, d’après les explications des nouveaux membres du bureau national de FITIBA, qui ont été présentés officiellement hier.

Vola R

Imprimer Imprimer