Fuite de sujets : Un prof de lycée sous M.D, le Directeur de l’office du bac sous surveillance judiciaire

Les éléments de la gendarmerie ne comptent pas en rester là, ils poursuivent leur enquête en ce qui concerne cette affaire afin de déterminer les auteurs de cette fuite de sujets.

L’enquête au Parquet des suspects quant à la fuite de sujets au baccalauréat à Antananarivo a duré 8h hier à Anosy. L’enquête a débuté vers 13h et n’a pris fin que vers 21h. Résultat : un professeur de lycée est placé sous mandat de dépôt et le Directeur de l’Office du Baccalauréat d’Antananarivo placé sous surveillance judiciaire. Outre ce dernier, 8 candidats au bac 2019 suspectés dans cette affaire sont également sous surveillance judiciaire.
L’enquête progresse dans cette affaire. D’ailleurs, une fois que l’enquête préliminaire était terminée mardi dernier, sans plus tarder, l’enquête au Parquet s’est tenue hier. Selon les explications reçues, le Directeur de l’Office du Baccalauréat a répondu à la convocation de la gendarmerie nationale et a fait l’objet d’une enquête, à l’issue de laquelle il a été arrêté mardi dernier.
En ce qui concerne le professeur, il enseigne l’histoire et la géographie dans un lycée prestigieux de Tanà. Les éléments de la gendarmerie nationale poursuivent leur enquête en ce qui concerne cette affaire afin de déterminer les auteurs de cette fuite de sujets. Jusqu’à aujourd’hui, des suspects à Ihosy, à Fianarantsoa, à Ambatondrazaka, à Arivonimamo et à Antananarivo ont été démasqués. Toutefois, l’enquête suit son cours.

Tantely A

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.