- Première chaine de télévision privée - http://matv.mg -

Gestion de stock de bois de rose : Business Plan non validé par la CITES

Les bois de rose constituent une richesse potentielle pour Madagascar, d’où la nécessité d’une bonne gestion des stocks.

“Le mécanisme de vérification et business plan pour la gestion efficace des stocks de bois de rose et bois d’ébène proposé par le gouvernement malagasy” au cours de la 70ème session du Comité permanent de la Convention Internationale sur le Commerce International des Espèces Sauvages (CITES) qui s’est déroulée à Sochi, en Russie du 01 au 05 octobre 2018 n’a pas été validé. A ce jour, à peu près 1/6 du volume total des stocks (saisis et déclarés) ont été inventoriés et 28.000 rondins de rose saisis audités.
Le Comité permanent a validé la première phase (étapes 1 et 2) du document qui détaille le mécanisme de vérification des stocks de bois précieux. Le Comité permanent encourage ainsi Madagascar à mettre en œuvre l’inventaire et à obtenir le financement requis avec l’appui de donateurs externes. Les autres étapes nécessitent des améliorations. Le Comité permanent recommande que Madagascar, en consultation avec les parties prenantes pertinentes, explore d’autres solutions que le système de compensation des détenteurs des stocks des bois de rose et bois d’ébène pour pouvoir contrôler tous ces stocks. La création d’un fonds d’affectation spécial indépendant a été proposée à cet effet.
Néanmoins, le Comité permanent de la CITES a pris note des progrès de Madagascar en matière de renforcement des mesures de contrôle et de lutte contre l’exploitation forestière et l’exportation illégales et reconnaît que le document «Mécanisme de vérification et business plan» soumis par Madagascar a été profondément amélioré depuis sa première version en juillet 2017. «Nous sommes heureux que le Comité permanent de la CITES ait reconnu les progrès importants que Madagascar a réalisés dans la gestion des espèces des bois précieux. Le Gouvernement prend en compte toutes les recommandations ressorties de cette 70ème session du Comité permanent de la CITES, notamment, la proposition d’un observateur indépendant pour veiller à la transparence, et à une supervision indépendante et efficace des stocks», affirme le Ministre de l’Environnement, de l’Ecologie et Forêts, Monsieur Guillaume Venance Randriate- fiarison. Certes, des avancées ont été constatées, toutefois beaucoup reste à faire. Le gouvernement sollicite ainsi la collaboration des partenaires pour la mise en œuvre de ces recommandations pour le mécanisme de vérification des stocks ainsi que le plan d’utilisation de ces stocks.
Le Gouvernement, en consultation avec les partenaires, proposera au plus tard le 01 février 2019 des améliorations pour les étapes du business plan non-validées par le Comité permanent afin de les discuter lors de la prochaine session.

C.R

 


Article printed from Première chaine de télévision privée: http://matv.mg

URL to article: http://matv.mg/gestion-de-stock-de-bois-de-rose-business-plan-non-valide-par-la-cites/

Copyright © 2014 . All rights reserved.