Gestion et entretien technique : La FCE cible d’un audit

Laissée dans un état piteux depuis des années, la ligne Fianarantsoa Côte Est sera de nouveau opérationnelle, d’après les promesses de campagne de l’actuel Président de la République. Des actions sont menées dans ce sens par les responsables.

La ligne Fianarantsoa Côte Est (FCE) attend actuellement deux locomotives issues de la promesse présidentielle pour la liaison Fianarantsoa-Manakara. Des techniciens du ministère responsable sont déjà en Espagne pour connaître les aspects techniques de ces locomotives. Avant cela, l’on a su que des agents du ministère étaient au siège de la FCE à Fianarantsoa pour un audit, selon une source au sein de la société qui voulait garder l’anonymat.
Selon les explications reçues, la vie suit son cours à la FCE. Néanmoins, des plaintes se font entendre sur la gestion du personnel, sur les entretiens techniques de la locomotive utilisée actuellement. La corruption pour le recrutement du personnel est également pointée du doigt.
Ainsi, des agents du Ministère du Transport, du Tourisme et de la Météorologie ont effectué un audit sur la FCE. L’audit a été axé sur les plaintes reçues, selon les explications parvenues. Jusqu’à maintenant, une seule locomotive BB246 est disponible pour relier Fianarantsoa et Manakara. La plainte concerne également l’entretien technique de cette locomotive notamment pour l’achat des pièces. Aucune information sur le rapport d’audit n’a encore été divulguée pour le moment.

Fah A.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.