Intempéries : 190.000 euros de la France

Après la déclaration de sinistre formulée par le gouvernement malgache suite aux intempéries ayant causé des inondations dans le Boeny, l’Alaotra Mangoro, Diana, Betsiboka, Melaky et Analamanga, la France a décidé de répondre à travers un appui d’urgence par le biais de la Plateforme d’Intervention Régionale Océan Indien (PIROI). Un appui matériel d’une valeur de 190.000 Euros. La mobilisation de deux stocks pré positionnés à Antananarivo et Toamasina, a été initiée par la partie française afin de permettre la distribution de 2.000 moustiquaires, 650 kits outils, 1.300 bâches, 1.000 seaux et 30 tentes. La France a d’ailleurs été aux côtés des autorités malgaches par le biais du coopérant «Sécurité civile» du Service de sécurité intérieure de l’Ambassade de France à Madagascar qui a apporté son expérience et son expertise techniques lors des phases de secours et de relèvement. Et afin de garantir à l’avenir une réponse encore plus rapide en cas de nouvelle catastrophe, la PIROI a décidé d’accroitre les stocks pré-positionnés à Tananarive en mobilisant, à partir de ses entrepôts de La Réunion, un stock de contingence supplémentaire pour une capacité de 650 familles, entre autres, des biens non alimentaires et des kits de reconstruction de l’habitat.
Cet appui de la France touche aussi le volet militaire. En effet, les Forces armées françaises de la Zone Sud de l’Océan Indien (FAZSOI) vont également soutenir l’Armée malgache afin de lui permettre d’assurer des largages de vivres et de médicaments sur les zones sinistrées et enclavées avec l’utilisation de l’aéronef CASA. Une dizaine de techniciens militaires français stationnés à La Réunion, formeront les militaires de l’Armée de l’Air malgache jusqu’au 14 Février en matière de largage aérien afin de délivrer aux sinistrés des petits colis parachutés.

Marc A.

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.