Journée des Officiers : Hommage des Chefs d’institution aux Forces Armées

Le 12 janvier est chaque année consacré Journée des Officiers. Une occasion pour les dirigeants du pays, dont le Chef de l’Etat et Chef suprême des Armées, de mettre l’accent sur la solidarité des Forces armées malgaches.

Les Institutions de la République ont tous célébré hier la journée des Officiers au même titre que les éléments qui regroupent leurs garnisons respectives. La Présidence de la République, la Primature, le Sénat et l’Assemblée Nationale ont respectivement célébré cette journée avec les Officiers.
«L’année 2018 est celle d’un travail incessant pour renforcer ce qui a été accompli, notamment pour ce qui est de la lutte contre la pauvreté et le redressement, et d’aller toujours de l’avant dans l’édification d’une émergence harmonieuse», a déclaré le Président Hery Rajaonarimampianina à l’occasion de la cérémonie d’hier, de bon matin au Palais d’Iavoloha. Une occasion pour le Président de la République, également Chef Suprême des Forces Armées de féliciter tous les Officiers, du pays et de mettre en relief la solidarité des frères d’armes ainsi que l’esprit de collaboration qui devra être privilégié dans l’accomplissement de leurs fonctions respectives.
De son côté, Rivo Rakotovao, Président du Sénat, n’a pas manqué de rappeler que les Forces Armées sont les derniers remparts de la République. Elles ont ainsi un rôle important à jouer dans la vie de la Nation. L’Armée est le signe de la souveraineté de notre pays, a rappelé le Numéro Un du Sénat.
Le Premier ministre Olivier Mahafaly a, lui aussi, tenu à célébrer cette journée avec les éléments armés de la Primature. A Mahazoarivo, ils ont commencé par un grand rassemblement, à la levée des couleurs, puis au rituel de la remise de l’«oie traditionnelle» au Premier ministre et aux aînés des Officiers.
Cette journée du 12 janvier est célébrée chaque année, suite aux mouvements de la première promotion d’élèves officiers de l’Académie Militaire d’Antsirabe, qui ont revendiqué l’amélioration de leurs traitements et de leurs conditions de vie.

Marc A.

Imprimer Imprimer