Julien Radanoara : L’intensification du terrorisme à craindre

Le conflit entre l’Iran et les Etats-Unis risque d’entraîner un développement et un accroissement du terrorisme, et cela pourrait s’étendre en Afrique, de l’avis de l’expert en relations internationales Julien Radanoara. «Il y aura certainement une alliance contre nature entre les terroristes face aux Américains qui constituent un ennemi commun». Une guerre ou une tension permanente dans le Moyen-Orient aura par ailleurs des impacts sur le prix mondial du pétrole, selon ses dires. Hier, le prix du brent a déjà franchi le cap des 70 dollars.
Pour rappel, après la mort du général iranien Qassem Soleimani, tué dans un raid américain en Irak vendredi dernier, sous un ordre du président américain, l’Iran a promis une vengeance « au bon moment et au bon endroit ». Notre interlocuteur ne manque pas de préciser que les deux parties protagonistes ont des intérêts différents. Il estime que les Israéliens poussent le président Donald Trump à détruire l’Iran. Depuis le début, Israël n’a pas accepté le traité sur le nucléaire avec l’Iran. Pour sa part, Iran veut la disparition d’Israël. Il y a également un objectif religieux sur l’ensemble du Moyen Orient notamment procéder à un expansionnisme religieux en bouleversant l’ordre monarchique en Arabie Saoudite, au Koweit, à Bahrein, Qatar…L’Iran a déjà soutenu le régime de Bachar El Assad, ce qui n’est pas du goût des Américains. Les intérêts sont donc géopolitiques et de sécurité pour les uns et géopolitiques pour les autres.
Pour Madagascar, en ce début d’année, cet expert en relations internationales espère pour la population malgache santé, bonheur et surtout la restitution des Îles Eparses à la grande île.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.