Kidnapping de «Karàna» :  Le nouvel ambassadeur de l’Inde consterné

33

Cette fois, l’ambassadeur de la République de l’Inde réagit à la série d’enlèvements avec demande de rançon ou non et dont des ressortissants indiens sont victimes.

Le nouvel ambassadeur de l’Inde à Madagascar SEM Subir Dutta s’est exprimé face à la série de kidnappings contre les ressortissants indiens. Ce fut à l’occasion d’un entretien avec la presse dans sa résidence.
Ce diplomate s’est dit consterné par ces affaires de rapt qui ciblent des ressortissants indiens dont des opérateurs économiques. L’insécurité a des effets sur les investissements directs étrangers. En tant que déterminant important des performances économiques, la sécurité motive ou annihile les décisions d’investissement.
La situation d’insécurité, notamment, les rapts contre les opérateurs indiens, ne fait que ternir l’image de la Grande île, selon ses explications. Des opérateurs indiens veulent investir à Madagascar et, pour ce faire, ne demandent qu’à travailler dans la quiétude.
SEM Subir Dutta lance ainsi un appel aux autorités malgaches, notamment aux Forces de l’ordre, à prendre les dispositions qui s’imposent pour assurer la sécurité des Indiens résidents de Madagascar. Il exhorte les autorités malgaches à trouver des solutions pragmatiques et efficaces afin de remédier à cette situation d’insécurité.
Coopération toujours au beau fixe
Raffermir les liens de coopération entre Madagascar et l’Inde, tel est la mission qui incombe au nouvel ambassadeur indien. A cause de leur histoire commune, Madagascar figure parmi les pays africains très proches de l’Inde. La coopération entre les deux pays n’a cessé de se développer. Avec une excellente performance économique, l’Inde est classé parmi les pays émergents, aux côtés de la Chine.
Le diplomate indien a montré la volonté de son pays à accompagner la Grande île dans son processus de développement et partage ses expériences particulièrement en matière de l’agriculture et de l’industrie. L’Inde veut également renforcer son partenariat énergétique avec Madagascar. «Il y a deux ans, la France et l’Inde avaient signé un accord de partenariat scientifique et industriel en matière d’énergies renouvelables. Je souhaite qu’un accord sera également signé par nos deux pays», a expliqué SEM Subir Dutta.

Vola R

Imprimer Imprimer