Lutte contre la corruption : Le secteur privé sensibilisé

La mise en place de l’ACBC ou Anti-Corruption Business Club a été annoncée au mois de décembre dernier, lors de la soirée des amis de la Transparency International Initiative Madagascar. L’ACBC sera composé d’entreprises désireuses de contribuer à la lutte contre la corruption à Madagascar en participant activement aux actions entreprises par TI-IM. L’objectif est de mobiliser et sensibiliser le secteur privé sur les enjeux de la lutte contre la corruption pour en faire un relai d’intégrité au niveau de la société mais aussi pour diversifier les sources de financements.
En 2014, une enquête sur 436 chefs d’entreprises et leur perception et expérience sur la corruption a été menée par la Transparency International Initiative Madagascar. En 2015, un guide sur les marchés publics a été produit et une enquête auprès de 420 sociétés ayant remporté des marchés publics a également été réalisée. En 2016, un rapport sur les risques de corruption au niveau des contrôles fiscaux des entreprises a été établi. Les responsables au sein de la TI-IM notent que «le secteur privé est à la fois victime et source de corruption».
Le secteur privé, avec les autorités publiques et la société civile constituent une composante clé dans la lutte contre la corruption. Le secteur privé tient d’ailleurs une place importante dans la stratégie de lutte contre la corruption. La capacité du secteur privé à changer seule les mauvaises pratiques est limitée. Le secteur privé a besoin de la société civile, tout autant que la société civile a besoin du secteur privé, pour comprendre les enjeux et les contraintes posées par la corruption à l’activité économique.
Pour devenir membres de l’ACBC, les entreprises doivent se soumettre à une évaluation préalable de la Transparency International Initiative Madagascar et se conformer à une charte d’intégrité. Les membres bénéficieront entre autres de formation et de partage d’expériences sur la lutte contre la corruption ainsi que de sensibilisation pour le personnel de l’entreprise entre autres.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.