Magistrats : Poursuite de la grève

44

Les membres du Syndicat des Magistrats de Madagascar (SMM) poursuivront leur grève. Les Tribunaux implantés dans les six ex-provinces seront toujours bloqués. Depuis cette grève, les gardes à vue sont toujours prolongées, faute de suite judiciaire. La grève est ressentie dans les prisons : pas de jugement et pas de libération de détenus.
Bref, le système judiciaire restera paralysé.
Entamé depuis le 11 juillet dernier, le mouvement de grève des magistrats est loin d’être terminé. «La rencontre entre la délégation du SMM et le Premier ministre Mahafaly Olivier Solonandrasana n’était pas satisfaisante», selon Tiaray Fanahimanana. En effet, la mise en place d’une commission tripartite ne répond pas aux revendications des magistrats. Le vice-président du SMM qualifie cette proposition d’une manœuvre dilatoire du Premier ministre. «Les magistrats protestent contre les interventions répétées du Pouvoir en place dans les procédures judiciaires. Ils réclament le respect de leur statut, l’indépendance totale de la Justice, ainsi que l’Etat de droit. L’instauration du comité, qui sera composé du membre de SMM, des représentants du ministère de la Justice et des représentants de la Primature, n’est pas nécessaire pour répondre à ces revendications» a-t-il expliqué.
Quoi qu’il en soit, le SMM reste ouvert à toute négociation avec la Primature. Une nouvelle rencontre entre la délégation de la Primature et celle des magistrats est prévue se tenir cette semaine.

Vola R.

Imprimer Imprimer