Marche pour la Francophonie : Engouement des participants

55

La Grande île veut démontrer par les actions qu’elle réalise à quel point elle appartient réellement à la Francophonie. Hier, le Carnaval de la Francophonie a été couronné de succès. L’affluence a été au rendez-vous.

La grande marche intitulée «Carnaval de la Francophonie» a soulevé l’engouement chez les participants. Il s’agit d’une marche sous forme de carnaval, à laquelle la population de la Capitale et ses environs ont participée. Associations, organisations, établissements ministériels, institutions et corps diplomatiques se sont donné rendez-vous hier devant le ministère des Affaires étrangères d’Anosy à cette occasion.
La grande marche suit un court trajet dans le centre-ville que les marcheurs pourront parcourir à leur propre rythme : le départ a été donné à Anosy, devant le ministère des Affaires Étrangères et le point d’arrivée au Jardin d’Antaninarenina. Les participants ont fait montre de solidarité et ont démontré que la langue française, que nous avons en partage, est un vecteur irremplaçable d’unité avec la richesse de toutes nos diversités, un ensemble soudé et solidaire, un ensemble indivisible, toujours plus visible, plus entendu et, par conséquent, plus attendu.
La journée d’hier a été riche en animations. Elle a été caractérisée par les discours officiels, prononcés par le Directeur du Bureau Régional de l’Océan Indien, le Président du Groupement des Ambassadeurs Francophones, lesquels ont été suivis d’activités culturelles, pour ne citer qu’une séance de zumba, des expositions folkloriques et une scène ouverte pour chants, slams, théâtre et danse. Une occasion pour les participants à cette marche de se divertir et de vibrer au son et aux couleurs de la Francophonie.
Le thème de la célébration de la Francophonie, pour cette année, fait référence à l’importance de la technologie de l’information, à savoir « j’aime, je partage #mon20mars »

L.R.

Imprimer Imprimer