Moramanga : Vol de courant au sein d’une décortiquerie

Qui ne rêve pas de consommer plus tout en payant peu ? Ce n’est pas l’individu ci-après qui le contredira.

Les travaux de ratissage réalisés par la Jirama ne se limitent pas à la capitale, mais s’étendent à tout le pays. Récemment, un vol de courant a été démasqué au sein d’une décortiquerie de Moramanga. Cela fait 42 mois que le propriétaire des lieux recourt à des manœuvres pour voler du courant, selon les constats réalisés par les agents de la Jirama. La consommation qu’il devrait payer à la Jirama avoisine les 94 millions d’Ariary.
En 2019, 2303 abonnés ont subi un contrôle et 773 irrégularités ont été constatées. Au titre de l’année 2019, 791.781.663 Ar devraient être récupérés par la Jirama.
La lutte contre les vols est une action majeure pour améliorer la performance opérationnelle de la Jirama, un des axes majeurs de son redressement. Aucune tolérance ne sera admise par la Jirama et les autorités étatiques.

C.R

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.