Municipales : cette année Le P.M reste évasif

Les discussions portant sur les élections communales et municipales alimentent toujours les débats politiques. Le Premier ministre s’est prononcé sur cette question. Selon le locataire de Mahazoarivo, ce sont les partis politiques, les plateformes politiques ainsi que les observateurs électoraux qui ne sont pas favorables à la tenue des élections avant que les listes électorales soient assainies. «Mais nous savons que la révision annuelle des listes électorales est prévue entre le 1er décembre et le 15 Mai», a fait savoir le Premier ministre hier à Tsimbazaza. Ces propos laissent entendre que les élections municipales et communales pourraient ne pas se tenir cette année. Toutefois, il a souligné que le gouvernement prendra une décision prochainement.
Le mandat des actuels maires et conseillers municipaux ou communaux se termine au mois de septembre prochain. Un possible vide institutionnel pourrait intervenir après cette date. Si les élections ne se fassent pas cette année, les yeux de tous les citoyens malagasy se tourneront vers la haute cour constitutionnelle qui pourrait sortir une décision par rapport au mandat des actuels dirigeants des collectivités territoriales décentralisées.

Velo Ghislain

Imprimer Imprimer

Ce contenu a été publié dans Ma-LAZA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.