Nécrologie : Léon Rajaobelina n’est plus

Un grand homme de l’économie et des finances, Léon Rajaobelina, quitte définitivement la scène. En effet, ce grand argentier tire sa révérence. Ancien ministre des finances, il a également occupé le poste de Gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar, ainsi que d’ autres postes à haute responsabilité.

Léon Rajaobelina tire sa révérence. Un nom qui a marqué bien des domaines dans le pays, ce grand homme ayant occupé divers postes clés. Conseiller spécial du Président Hery Rajaonarimampianina en ce qui concerne les orientations globales de l’économie et des finances, Léon Rajaobelina assumait également les fonctions de PCA de la compagnie Air Madagascar.
A l’issue de la conférence des bailleurs et des investisseurs, il avait été nommé Commissaire Général de l’Organisme de Coordination et de Suivi des Investissements et de Financements. L’OCSIF a été mis en place pour améliorer la coordination avec les ministères sectoriels et avec les bailleurs de fonds, ainsi que repérer les goulets d’étranglement dans l’exécution des projets et identifier des mesures correctives.
Léon Rajaobelina était un ancien administrateur suppléant du Fonds Monétaire International et membre du Groupe consultatif des industries extractives de la Banque Mondiale. Il était le gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar avant d’occuper le poste de PDG de la SONAPAR. Léon Rajaobelina avait également été ministre des Finances et du Budget. Accordant un rôle majeur à la protection de l’environnement, il créa la fondation pour les aires protégées de Madagascar et fut nommé vice-président régional de Conservation International.
Sur le plan diplomatique, Léon Rajaobelina fut ambassadeur de Madagascar à Washington.
Un grand homme s’en est allé, un grand homme qui laisse en héritage de gran­des réalisations. Léon Rajaobelina n’est plus, mais sa mémoire et ses réalisations resteront gravées dans l’histoire du pays et dans le cœur de tous ceux qui l’ont côtoyé.

C.R

Imprimer Imprimer